Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Zénith-Balé
Can 2008 - Bénin/Mali : Les Aigles doivent récupérer leurs serres


Lors de la dernière journée des matchs aller des éliminatoires de la CAN Ghana 2008, les Aigles du Mali sur leurs propres installations ont perdu leurs serres devant le Bénin, 1 à 1. C’était le 25 mars 2007 au stade du 26 mars. Pour les phases retour, les poulains du sélectionneur national Jean François Jodar doivent jouer ce dimanche contre le même Bénin. L’équipe malienne doit impérativement récupérer ses serres avec une victoire pour rester dans la course pour Ghana. Malgré la défection de certains joueurs pour cette rencontre. On peut citer entre autres la présence de Frédéric Oumar Kanouté, Cheick Oumar Dabo, Djilla, Sédoublen, Police, Maha.

Pour cette quatrième journée des éliminatoires de la CAN 2008, l’encadrement technique des Aigles a dû revoir à plusieurs reprises sa copie pour monter enfin une équipe composée des joueurs qui veulent réellement défendre les couleurs nationales.

Les derniers rebondissements

En tout cas, c’est le constat qu’on a pu faire lors de l’ultime conférence de presse que le sélectionneur national a animé jeudi 31 décembre 2007 au centre de Kabala, avant le départ pour le Bénin prévu aujourd’hui. Jean François Jodar a tenu à apporter des explications par rapport à l’absence de certains joueurs pour le match du Bénin. Les défections se résument à trois problèmes majeurs, des cas d’indiscipline, de problème familial et de blessure.


Ils ne veulent pas être des cireurs de banc

Djimi Traoré claque la porte

Le latéral gauche des Aigles, Djimi Traoré de Portsmouth, sans autre forme de procès, a tout simplement décidé de claquer la porte de l’équipe nationale. Pour cela, c’est la fédération qui a été saisie. Il n’a pas digéré peut-être son statut de remplaçant après qu’il ait été bousculé par Adama Tamboura très remarquable sur ce flanc.

Drissa Diakité s’auto exclu

Le cas qui défraie la chronique reste celui de l’ex chouchou de Hérémakono, Drissa Diakité. Le jeune Diakité avec son talent est admiré même par ses adversaires. Mais le sociétaire de Nice de France veut brûler les étapes. Il ne veut pas être du tout un remplaçant. C’est pourquoi il a refusé de répondre à la convocation de l’encadrement technique pour aller défendre les couleurs maliennes en terre béninoise. Il préfère être titulaire dans la sélection olympique que d’être à la touche pour les Aigles A. Alors qu’en la matière, la priorité est donnée à la sélection A. Pour cela il ne fera même plus parti des olympiens de Mory Goïta, a souligné Jodar en sa qualité de Directeur technique national.


Dramane Traoré se repentit, mais tardivement

C’est pratiquement la même situation que celle de Drissa Diakité, à la différence qu’il a accepté d’échanger directement avec le sélectionneur national. Dra dit Rivaldo a d’ailleurs regretté son comportement, pour ne pas dire présenter ses excuses. Mais au niveau de l’encadrement, il ne pouvait plus rejoindre le groupe, cela serait contraire au règlement en vigueur.

Sur ces cas d’indiscipline, le sélectionneur national a été on ne plus clair, pour lui ils peuvent venir dans la sélection, mais pour le match Bénin-Mali, il n’en est plus question.

Il faut noter que ces joueurs qui ont refusé de répondre à l’appel de l’encadrement technique ne font pas du mal à Jodar mais à leur pays le Mali. Dans tous les cas, Jean François Jodar va partir comme il est venu, le Mali reste. Les grandes stars comme Ronaldo, David Beckham, ont occupé les bancs de touche et pourquoi pas les Dra, Drissa et Djimi ?

Concernant Cédric Kanté, son forfait s’explique par une blessure. Quant à Eric Sékou Schelle, il a un problème familial car son enfant doit être opéré dans les jours à venir.

Il y a une certitude qu’on va rappeler, le football malien ne s’est pas arrêté après le départ du premier ballon d’or africain Domingo, Karounga Kéïta, Capi, Blocus, Sadia, Yaba, Cheik Diallo, Kaloga. Donc ça serait un tsunami de s’arrêter avec ces défections.

Mieux, des jeunes loups prêts à défendre les couleurs nationales ont été appelés à la rescousse pour appuyer les Djila, Kanouté, Seydoublen, Police, Sha, Maha, Bassala, Diamouténé, Tamboura, Tori, Alfousseyni. Il s’agit de Idrissa Coulibaly (CSK), Souleymane Dembélé (Djoliba) et Moussa Coulibaly (Algérie).

Pour ce match du dimanche, nous avons eu l’impression de l’un des attaquants Maliens, Cheik Oumar Dabo. Il sera sûrement en duo d’attaque avec le canonnier du F.C Séville, Frédéric Oumar Kanouté.

Rappelons que Dabo de JS Kabylie avec 17 réalisations occupe actuellement la tête des meilleurs buteurs du championnat algérien. Il a à son compteur 5 buts aussi dans la ligue des champions. Dans le site www.dzfoot.com il a été désigné meilleur joueur des mois de février, mars et avril.
« C’est un plaisir si l’équipe nationale me fait appel. J’ai joué avec beaucoup de joueurs de cette sélection, à part Frédéric Oumar Kanouté et certains jeunes. Je sais que ce match ne sera pas du tout facile du fait qu’on va jouer au Bénin. Un match à l’extérieur est toujours difficile, mais nous sommes condamnés à la victoire. Incha Allah on va tout faire pour gagner ce match ».

Pour Fred, avec 31 matchs joués dans la Liga espagnole, 21 buts marqués, 577 passes faites dont 447 réussies, il s’agit d’aller battre le Bénin sur ses installations pour rester dans la course de 2008. Kanouté a subi 40 fautes.
Selon l’indice de valeur du joueur (IVJ) Kanouté occupe le 4è rang avec 6,6 points dans le championnat d’Espagne derrière Ronaldinho 7,6 ; Hermandez 7,1 et Iniesta 6,7. Mais il devance Milito, Puyol Torres, Deco...L’IVJ est un calcul basé sur l’évaluation d’un joueur durant un match de foot, une compétition, etc.

Nous espérons que les Aigles du Mali vont revenir du Bénin avec les 3 points. Pour le moment dans notre groupe 9, le Mali est 2ème avec 5 points derrière le Togo qui est à 6 et qui se déplace en Sierra Léone le samedi.

Bonne chance aux Aigles et en avant pour la victoire !

Ahmadou MAIGA

1er juin 2007.

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés