Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Bon a savoir
Santé Publique : Le lavage des mains au savon inhibe les maladies infectieuses

Le lavage des mains au savon permet d’éviter près de 45 % de maladies diarrhéiques qui constituent la troisième cause de consultation hospitalière au Mali.

Le thème de la 9e édition de la Journée mondiale du lavage des mains au savon, célébrée samedi dernier, était : "Faire du lavage des mains au savon une habitude". L’événement a été célébré à l’école fondamentale de Lassa en Commune IV sous la présidence du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique.

La célébration visait à sensibiliser les populations sur l’importance de la pratique du lavage des mains au savon enfin qu’elle devienne un réflexe. Pour la réussite de l’édition, dira le MSHP, l’accent sera mis sur l’intensification de l’information et la sensibilisation à travers des séances de sensibilisation sur la pratique du lavage des mains dans les écoles primaires et les établissements de santé.

La pratique à l’échelle mondiale contribue à la réduction de 45 % des maladies diarrhéiques. Le lavage des mains au savon permet de prévenir la transmission des maladies infectieuses notamment les diarrhées, la maladie à virus Ebola, la poliomyélite, la grippe, le trachome, etc. Selon l’EDS-V, la prévalence de la diarrhée dans notre pays est de 13 % chez les enfants de 12 à 23 mois.

Selon Mme le ministre Marie-Madeleine Togo, il est important de se laver les mains au savon régulièrement et surtout aux moments critiques comme au sortir des toilettes, avant de préparer les repas, avant de manger et ou de donner à manger, après tout contact des mains avec les liquides biologiques, les surfaces et les objets souillés. En un mot : le lavage des mains au savon est une pratique simple et efficace qui sauve des vies.

"J’invite les autorités politiques et administratives, les leaders communautaires et religieux, les partenaires techniques et financiers, les communicateurs, la société civile, les éducateurs et les promoteurs du secteur privé à s’engager davantage dans la promotion de cette pratique si simple et très bénéfique", a ajouté Mme le ministre.

Quelque 5000 enfants d’âge scolaire seront dotés de dispositifs de lavage des mains, de savon et 5000 autres vont lors de la Journée nationale pouvoir appliquer la technique du lavage des mains au savon.

Pour cette édition, il est prévu aussi l’amélioration des conditions d’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement au niveau des écoles primaires et des établissements de santé. Le MSHP a réitéré son engagement aux côtés du ministère de l’Education, l’ONG Agir, à tout mettre en œuvre pour la promotion de l’accès à l’eau potable dans certains établissements scolaires.

Ousmane Daou

L’Indicateur du Renouveau Du 17 Octobre 2016

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés