Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Un peu d’histoire, d’art et de culture
Festival du théâtre des réalités : Un satisfécit total

Les rideaux sont tombés sur la 13e édition du festival du théâtre des réalités le dimanche 18 Décembre 2016 dans la troisième région administrative du Mali. Durant une longue semaine, la population de la capitale du kenedougou a eu droit à un alléchant programme et instructif sur le thème du festival ‘’Dialogues des cultures et des religions’’. Via des pièces de théâtre, des conférences, des concerts géants…, les acteurs de la culture venus d’Afrique et d’Europe ont émerveillés les sikassois.

Durant une semaine, la capitale du kenedougou à vibrer au rythme du festival du théâtre des réalités, une rencontre des gardiens de la culture résolus à la sauvegarder. Adama Traoré, le président du festival du théâtre des réalités s’est réjoui de l’engouement et de la ferveur autour du festival durant le festival à Sikasso. Il a remercié tous les participants venus agrémentés de part leur talent l’éclat du festival. « Une des particularités de cette édition c’est que nous avons puis réaliser trois créations. Si vous regardez ce festival au niveau théâtre, le ‘’crépuscule des temps anciens’’ est une coproduction acte sept et la compagnie Sito du Burkina ; ‘’Kaidara’’ avec la compagnie Allemande c’est une coproduction acte sept, l’Institut français d’Abidjan et la fondation Amadou Hamâpté Ba ; ‘’Nathan le sage’’ est une création d’acte sept. On est dans un pays où on ne donne pas les moyens aux artistes de créer, donner ce pouvoir aux artistes maliens et de la sous régions est une des particularités du festival du théâtre des réalités et la création. Une autre originalité aussi, c’est la deuxième fois que nous essayons de concentrer nos efforts autour des ethnies par exemple vous avez vu qu’en plus du théâtre, de la musique et autres, nous avons essayé de mettre l’accent sur trois ethnies à savoir les Bwa, les Dogons et les peuls. c’est indispensable que le Mali se construit non pas en niant les spécificités des différentes cultures des ethnies du Mali en créant des liens entre ces différentes cultures et en acceptant le vivre ensemble », souligne-t-il. Pour lui, les attentes ont été comblées durant le festival et il a donné rendez-vous aux festivaliers en 2018 pour la 14é édition du festival du théâtre des réalités afin de célébrer dans la communion la culture comme socle de progrès. Fatoumata Sidibé, députe au parlement Belge et d’origine malienne, a noté que le Mali est une mosaïque d’ethnie et de riche culture et que ce festival est un cadre idéal pour les acteurs de laisser parler leur génie au profit du développement du Mali et de l’Afrique.

Moussa Samba Diallo

Le Républicain du 22 Décembre 2016

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés