Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
Rapatriement des maliens d’Europe : "CAUSE-Mali " se mobilise pour les Maliens de l’extérieur

Un appel en faveur des Maliens de l’extérieur a été lancé, le vendredi 30 décembre 2016 à la Maison des Jeunes de Bamako, lors d’une conférence de presse par la coalition des associations unies pour la stabilité et l’émergence du Mali dénommée : " CAUSE-Mali ". Cette mobilisation a pour but de venir au secours des Maliens de l’extérieur faisant objet de l’application d’un certain "accord de réadmission " signé entre l’Etat malien et l’Union Européenne. 

Face à la ressente polémique née de l’application du document en question, entre les autorités maliennes et l’union européenne sur la signature d’un éventuel accord de réadmission, "Cause-Mali " Mali a dit son mot.

Selon le porte-parole de " CAUSE-Mali ", Sékou Cissé, l’objectif de cette protestation n’est de savoir s’il y a eu ou non un accord signé entre le gouvernement et l’UE mais d’opposer un refus aux multiples cas de refoulements de nos compatriotes entrepris l’union européenne. Le mouvement invite la société civile malienne et la classe politique à faire front commun pour que l’UE arrête le rapatriement de nos compatriotes au profit de leur régularisation. "C’est à ce seul prix que nous parviendrons à relever le défi du non-retour des compatriotes ", estiment les membres de la coalition.

La coalition envisage courant janvier 2017 de rencontrer l’UE, de faire des sit-in, d’organiser une marche pacifique sur le siège de l’UE ainsi que de surveiller les vols provenant d’Europe pour vérifier si oui ou non il y a à bord des expulsés maliens.

Djiguiba Sanogo, coordinateur de "Cause Mali ", explique que sa plateforme, créée en 2012 suite au Coup d’Etat, et faisant partie d’une coalition des associations unies pour la stabilité et l’émergence du Mali, s’est toujours prononcé sur les questions d’intérêt national. Il ajoute que, conformément à ses missions, son organisation « ne peut rester muette sur la question de la réadmission des Maliens que l’UE veut imposer à notre gouvernement ». 

Mariam Camara

L’Indicateur du Renouveau du 04 Janvier 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés