Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Carrefour
Marche de soutien de la majorité et de l’opposition à l’armée : Les hommes politiques prônent enfin l’union sacrée

La tragédie qui a frappé le 18 Janvier 2017 l’armée malienne, les groupes armés composés de la plateforme et la CMA se reconnaissant tous dans l’Accord de paix a touché l’ensemble du peuple malien. L’objectif des terroristes en frappant le Mécanisme Opérationnel de Coordination est de porter un coût au processus de paix enclenché depuis les accords d’Alger. Le commandent en chef des armées le président El Hadj Ibrahim Boubacar Keita en visite à Gao après la tragédie a été clair l’accord sera appliqué à la lettre et les patrouilles mixtes se poursuivront. Pour prouver que le peuple malien soutien le président opposition et majorité dans une grande ferveur patriotique ont tenu un meeting au monument de la paix pour dire non à la violence

En effet le gotha de la classe politique a fait le déplacement. Main dans la main ils ont réitéré leur soutien à l’armée nationale. Pour eux cet attentat meurtrier est un coup porté au peuple malien qui pourtant est un peuple épris de paix de liberté et de justice. Ils ont cité en cœur l’hymne national pour marquer leur union sacrée autour du président de la République. Dans son intervention le porte parole de la mouvance présidentielle Younouss Hameye Dicko dira que ce jour si il est un jour de deuil c’est aussi un jour de gloire car le peuple malien ne restera plus inactif et fera tout pour que le Mali redevienne un havre de paix. Avant de dire que le peuple malien est témoin des efforts déployés par le président El Hadj Ibrahim Boubacar Keita pour le retour de la paix. Dés qu’il s’agit du retour de la paix au Mali le président IBK prend son bâton de pèlerin il s’y rend même si c’est le bout du monde
.
Seydou Diarra

Du 26 Janvier 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés