Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
AN 41 de l’armée de l’air : La renaissance d’une fierté en marche

L’Armée de l’air du Mali a célébré lundi son 41e anniversaire sous le signe du renouveau et de la renaissance de cette unité qui a fait la fierté du pays.

6 février 1976-6 février 2017 : l’Armée de l’air malienne a 41 ans. C’est pour célébrer ce long parcours, jalonné de haut et de bas, que les aviateurs ont décidé de marquer cette journée par des activités allant dans le sens de la renaissance et du renouveau de leur unité.

La journée a réuni en plus du chef d’état-major général adjoint des armées, le général de brigade M’Bemba M. Kéita, et le chef d’état-major de de l’Armée de l’air, le colonel-major Souleymane Bamba, plusieurs officiers de l’Armée de l’air en activité et à la retraite.

La journée a été mise à profit pour faire le bilan de cette composante importante de l’armée nationale qui a fait la gloire du Mali dans le passé avant de connaître des moments de difficultés. D’où l’urgence de lui redonner sa valeur d’antan.

"L’Armée de l’air a vécu des années difficiles marquées par une baisse significative de l’activité aérienne […] Les deux dernières années ont été décisives quant à l’amorce de l’atteinte des objectif à l’horizon 2020, c’est-à-dire, disposer des forces aériennes de nos besoins capables de rayonner dans l’air et au sol avec toutes les infrastructures indispensable de soutien", s’est félicité le chef d’état-major Bamba.

Il a salué l’engagement des autorités politiques et militaires, à travers la Loi d’orientation et de programmation militaire (LOPM), à faire de la force aérienne malienne une référence en la dotant de nouveaux matériels et équipements afin qu’elle réussisse sa mission.

La journée a été aussi une occasion d’échanges d’expériences entre anciens aviateurs et ceux en activité. Elle a été agrémentée par des conférences débats autour des thèmes comme "l’Armée de l’air dans la LOPM" et "la sécurité des vols, priorité des aviateurs".

Le chef d’état-major a assuré de l’engagement des aviateurs à relever le défi de l’intégrité de l’espace aérien national, de participer aux actions en faveur de la paix et l’assistance humanitaire, à l’effort de développement économique, social et culturel du pays…

Un match de football opposant l’équipe de l’Armée de l’air à l’équipe plateforme aéroportuaire (Asecna, ADM, Anac, Asam et pool pétrolier) a mis fin cette journée commémorative du 6 février 1976.

Youssouf Coulibaly

L’Indicateur du Renouveau du 8 Février 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés