Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Gouvernance des ressources minieres au mali : Les journalistes mieux outillés

La Fondation pour le développement du Sahel (Fed), en collaboration avec Oxfam au Mali, organise, les 13 et 14 février 2017, à l’intention de journalistes, un atelier de renforcement de capacité sur la gouvernance des ressources au Mali.

Il s’agit de par cet atelier de renforcer la capacité des journalistes par rapport aux informations relatives aux enjeux du secteur minier et du cadre politique et réglementaire du secteur des mines au Mali. L’atelier regroupe une trentaine de participants venus de différents organes de presse de la place.
La cérémonie de lancement des travaux de cet atelier a eu lieu au Grand l’hôtel de Bamako, sous la présidence du secrétaire général du ministère des Mines, Lamine Alexis Dembélé, en présence du représentant d’Oxfam, du directeur exécutif de la Fed, Tiémoko Souleymane Sangaré.

Les objectifs visés par la Fed et l’Oxfam à travers cette rencontre est de mettre à jour les informations sur l’exploitation minière au Mali, renforcer les capacités des journalistes sur les enjeux socio-économiques, environnementaux liés au secteur minier. Il s’agit également d’informer les journalistes sur le cadre politique et réglementaire du secteur minier et d’encourager l’implication de journalistes dans la gouvernance du secteur et les mobiliser davantage dans le cadre du processus de révision du code minier et à l’identification des pistes d’actions à mener.

Plusieurs thématiques seront au cœur de cette formation. Il s’agit, entre autres, de la cartographie des ressources minérales, les impacts sociaux et environnement de l’exploitation de ressources minières, la politique minière du Mali, le cadre juridique minier du Mali.

Lamine Alexis Dembélé, secrétaire générale du ministère des Mines, a salué cette initiative de la Fed à l’endroit de la presse malienne. Il a réitéré l’engagement de l’Etat à restaurer une transparence autour des ressources minières par son inscription à l’Initiative de transparence dans les industries extractives au Mali (Itie).

 "L’information sur les activités extractives est sensible et il est primordial d’outiller les hommes de la presse pour qu’ils puissent mieux l’aborder", a indiqué le directeur exécutif de la Fed, Tiémoko Souleymane Sangaré.
Idrissa Sacko, journaliste " Des échos", a au nom des participants remercié la Fed et son partenaire Oxfam au Mali pour cette initiative salutaire.

Youssouf Coulibaly

L’Indicateur du Renouveau du 14 Février 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés