Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Conseil d’Administration de l’Amap : Faire du quotidien national ‘’l’Essor’’ une référence dans la sous région

La 35e session ordinaire du conseil d’Administration de l’Agence Malienne de Presse et de Publicité (AMAP) s’est tenu le jeudi 16 Février 2017 dans les locaux du ministère de l’Economie Numérique et de la Communication sous la houlette de Me Mountaga Tall ministre de l’Economie Numérique et de la communication non moins président du conseil d’Administration et en présence des administrateurs. Au cours de cette session, les administrateurs ont passé en revue l’examen et l’adoption de la 34e session du conseil d’administration, l’examen et l’adoption du budget 2017, et aussi l’examen des nouvelles initiatives permettant au quotidien national ‘’l’Essor’’ de devancer les quotidiens nationaux des pays voisins.

« Cette 35e session du conseil d’administration de l’Agence Malienne de Presse et de Publicité (AMAP) intervient dans un contexte particulier en raison de la satiation sécuritaire générale du pays mais aussi en raison des difficultés économiques et financières auxquelles demeure confronté l’entreprise », a expliqué Me Mountaga Tall. Le président du conseil d’administration de l’AMAP a, dans son allocution d’ouverture, évoqué plusieurs initiatives visant à faire du quotidien national l’Essor une référence dans la sous région ouest africaine. La direction de l’Amap a organisé une rencontre sur l’Essor, dévoile-t-il. Une rencontre qui, selon lui, a permis de revisiter le fonctionnement du journal en vu d’apporter les améliorations nécessaires à son organisation et aux multiples méthodes utilisées au quotidien. Le ministre de l’économie numérique et de la communication a signalé que ces améliorations devront pouvoir hisser l’Essor au même niveau, sinon à un niveau plus élevé que celui où se trouvent les quotidiens nationaux de nos voisins. « L’Essor peut, doit les égaler, voir les dépasser. Mais je tiens à le préciser, nous ne devons pas forcement imiter les autres. L’Essor doit être original. Il doit coller à nos réalités et à nos valeurs socioculturelles tout en restant ouvert aux exigences de la modernité qu’apportent les nouvelles technologies de l’information et de la communication », précise Me Tall. Le président du conseil d’administration de l’Agence Malienne de Presse et de Publicité (AMAP) a rassuré les administrateurs que l’accompagnement de son département ne fera pas défaut afin de permettre au quotidien national de relever les défis immédiats et futurs. Dans le même ordre d’idée, il a cité certaines œuvres comme la mise en place d’une nouvelle imprimerie rotative dont le démarrage effectif est attendu dans les prochaines semaines. Il a invité les administrateurs à réfléchir aux nouvelles orientations dans le cadre de la relance de la presse communautaire qui, à ses yeux, souffre d’un manque de visibilité. Durant cette session, les administrateurs passeront en revue l’examen et l’adoption de la 34é session du conseil d’administration, l’examen et l’adoption du budget 2017 et d’autres points cruciaux de la vie de la société.

Moussa Samba Diallo
Le Républicain du 17 Février 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés