Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
1ère édition du Forum Industriel de la Construction : Un tremplin pour la promotion du Ciment ‘’Made in Mali’’

Sur initiative du ministre du Développement Industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, la 1ère édition du Forum Industriel de la Construction s’est tenue hier lundi 20 février à l’hôtel Laïco de l’Amitié. Avec pour objectif de promouvoir, le ciment produit au Mali à l’échelle nationale et sous-régionale.
Depuis décembre 2016, le Mali dispose de deux unités de production de Ciment. Il s’agit de Diamond Cement et CIMAF. C’est pour promouvoir les produits de ces unités de production que le Ministère du Développement Industriel a initié, le Forum Industriel de la Construction, dont la première édition s’est tenue hier lundi 20 février à l’hôtel Laïco de l’Amitié sous la présidence du ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim.

Que faut-il faire pour que la production du ciment au Mali soit en adéquation avec les besoins des consommateurs ? Que faut-il faire pour que l’industrie de ce produit puisse s’épanouir ? Comment convaincre les Maliens à consommer le made in Mali ? Comment conforter la bonne réputation du ciment malien afin d’en accroitre la compétitivité ? Que faut-il entreprendre pour qu’à court et moyen terme, le ciment fabriqué au Mali puisse être vendu sur les marchés de la sous région ? Telles sont entre autres les principales interrogations auxquelles, les experts et professionnels de l’industrie du Ciment tenteront de trouver des réponses lors des travaux de la 1ère édition du Forum Industriel de la Construction.Et cela dans le but de développer l’industrie du Ciment au Mali. Car pour le ministre du Développement Industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, il est de nos jours inacceptable que le Mali importe l’essentiel de ses besoins en ciment d’autres pays de la sous région alors qu’en la matière, le Mali dispose d’énormes potentialités.
Pour réussir le pari, à savoir mettre fin à la dépendance du Mali en ciment de l’extérieur et développer l’industrie du ciment, selon le ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim, il est indispensable que les Maliens fassent preuve de sursaut patriotique pour consommer ‘’le made in Mali’’.

Le ministre du Développement Industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim a salué les dirigeants des deux unités de production de ciment qui opèrent en terre malienne, Diamond Cement et CIMAF.

Au cours des débats sous la modération de Lanfia Camara, des experts ont fait des exposés sur le processus de fabrication du ciment au Mali, les matériaux utilisés, les normes techniques recommandées, les difficultés auxquelles le secteur est confronté, entre autres.

Faut-il le souligner, ouverte en 2013, l’usine de cimenterie ‘’Diamond Cement’’, dont le coût de réalisation s’élève à 80 milliards FCFA a une capacité de production de 1 million de tonnes par an. D’après le patron de l’usine, de sa création à nos jours, elle a réussi à réduire de moitié la facture d’importation du ciment au Mali.

Quant à la deuxième unité de production de ciment, CIMAF, inaugurée en décembre 2016, par le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, son coût d’investissement se chiffre à plus de 20 milliards FCFA avec une capacité de production de 500.000 tonnes par an extensible à 1 million de tonnes.

Lassina NIANGALY

Tjikan du 21 Février 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés