Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Pêcheurs de Selingué : un coup de piston de plus de 700 milliards de FCFA

Le mardi 28 février a eu lieu au campement de la carrière à Selingué, commune de Baya, cercle de Yanfolila, une cérémonie de remise de kits de 100 cages flottantes aux acteurs de la filière poisson de Selingué. Cette donation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’une recommandation de la journée du paysan, édition 2016, tenue à Baguinéda. L’objectif de cette remise est de permettre aux pêcheurs leur reconversion en pisciculteurs. 
La cérémonie de remise était présidée par le ministre de l’Elevage et de la Pêche, Dr. Nango Dembélé, qui avait à ses côtés son collègue de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mahamane Baby, avec comme invité d’honneur Dr. Bocari Tréta, président du Rassemblement pour le Mali (Rpm), en présence des autorités administratives et coutumières de Selingué.
Face à l’amenuisement progressif des ressources halieutiques, le développement de l’aquaculture est aujourd’hui la stratégie concrète adaptée par le gouvernement à travers le programme national d’empoissonnement des plans d’eau issu du projet du président de la République relatif au dédoublement des zones de pisciculture et d’intensification de la pisciculture. Ce programme a été initié par le ministère du Développement rural en 2014. L’objectif global dudit programme national d’empoisonnement des plans d’eau est de contribuer à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à réduire la pauvreté des populations par la création d’emplois destinés particulièrement aux jeunes et aux femmes.

Par ailleurs, ledit programme est structuré en quatre composantes : composante 1 : empoisonnement des étangs et emprunts ; composante 2 : empoisonnement des étangs et emprunts ; composante 3 : construction installation et empoisonnement de cages flottantes ; composante 4 : gestion du programme, suivi-évaluation, renforcement des capacités des acteurs, organisation des bénéficiaires et information communication.

Ces 100 cages flottantes ont été remises à des associations de pêcheurs, des femmes et des jeunes du cercle de Yanfolila autour du lac de Selingué et des cercles de Bla et San sur le Bani. Et, chaque kit comprend une cage flottante de 144m² avec accoudoirs, 13000 alevins, 3,5 tonnes d’aliment poison granulé, un gilet de sauvetage, un filet épervier, une brouette, des sceaux et une baignoire, une balance de 50 kg et des produits de traitement du poisson.

Aux dires du ministre Mahamane Baby, cette opération permettra la création de 500 emplois directs pour une production de 500 tonnes de poissons tous les 4 à 6 mois d’élevage. Elle permettra l’amélioration des conditions de vie des populations.

Pour le ministre Nango Dembélé, cette remise est la concrétisation de la promesse du président de la République lors de la journée du paysan. Et d’ajouter que ces cages flottantes données toucheront directement 500 femmes et jeunes provenant essentiellement des campements de pêche de Selingué, Yanfolila, Bla et San.

« Les mesures d’accompagnement de cette opération vont porter sur l’information et la sensibilisation, l’organisation des acteurs et un accent particulier sera mis sur la formation et l’appui-conseil. L’impact de cet important investissement d’un coût total 709. 992. 500 FCFA est entre autres : le maintien de l’équilibre de l’écosystème et de la biodiversité ; l’augmentation de la production de poisson dont la production est estimée à 500 tonnes par cycle d’élevage de 4 à 6 mois ; l’organisation des jeunes autour de l’activité de pisciculture et leur maintien dans leur terroir ; la création de 500 emplois permanents ; l’amélioration des revenus des producteurs ; la disponibilité des protéines d’origine animale pour les populations locales ; l’installation d’autres jeunes dans la pisciculture par le système revolving ; l’amélioration des conditions de vie des populations locales », a-t-il souligné.

À en croire le maire de la commune rurale de Baya (Selingué), M. Magatte N’Diaye, ce geste de taille du gouvernement aux pêcheurs de sa circonscription est sans précédent. Désormais, dit-il, Selingué est prêt à fournir du poisson aux autres localités du Mali. Et il a tenu à féliciter les donateurs, tout en leur promettant que bon usage sera fait de ces kits.
En outre, les bénéficiaires de ces importants kits de pêche n’ont pas caché leur joie au ministre Dembélé et promettent de redoubler d’efforts dans leurs activités de pisciculture communautaire dans la région de Sikasso, afin de fournir le Mali entier en production locale.

Il faut noter que ces efforts d’investissements sont réalisés sur le budget national car aujourd’hui, la pisciculture constitue une alternative à la baisse des captures de poisson des cours d’eau liées aux aléas climatiques imputables aux changements climatiques et aux pratiques anthropiques néfastes dans les plans d’eau et le long des cours d’eau. Signalons que cette remise de kits a pris fin dans une ambiance folklorique...

Ousmane DIAKITE/Stagiaire
Envoyé spécial à Selingué 

Le Reporter du 08 Mars 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés