Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Justice : La Cour suprême dotée d’un imposant nouveau siège

Réalisé à un coût global de 10 milliards 800 millions FCFA, le nouveau siège de la Cour Suprême, situé à Banankabougou en Commune VI du District de Bamako, a été inauguré le vendredi 10 mars dernier par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. Plus qu’un cadre de travail, pour le président de la Cour Suprême, Nouhoum Tapily, la réalisation de cette nouvelle infrastructure interpelle les hommes de droit à jouer correctement leur rôle.

10 milliards 800 millions FCFA, tel est le coût de réalisation du nouveau siège de la Cour Suprême situé à Banankabougou en Commune VI du District de Bamako.

Un imposant joyau architectural, R+3 (rez-de-chaussée plus trois étages), composé de 400 bureaux, d’une vingtaine de salles d’audience, d’un restaurant, d’une salle de sports, le tout réalisé sur une superficie de près de 3 hectares.

La nouvelle infrastructure qui, sans nul doute, améliorera les conditions de travail du personnel de la Cour Suprême a été inaugurée le vendredi dernier par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. Qui a très bien apprécié la qualité du travail abattu. Avant d’inviter le président de la Cour Suprême, Nouhoum Tapily et son équipe à maintenir les locaux propres.
« Notre ambition est de faire en sorte que le droit soit le socle véritable de notre démocratie. Pas de le proclamer, pas de le dire, mais de faire en sorte que s’il est interpellé, il est réalisé et se réalise. Point que vous soyez fils ou parent d’un tel ou tel. Si vous avez un droit et il est en cause, le droit sera dit dans les formes de l’art », a déclaré le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta. Qui a invité les hommes de droit à exercer correctement leur devoir, à savoir dire le droit sans tenir compte des affinités ou de l’argent.

Le président de la Cour Suprême, Nouhoum Tapily, ajoutera, à sa suite que plus qu’un cadre de travail, cette nouvelle infrastructure est une interpellation pour les hommes de droit vis-à-vis du peuple.

Créée en 1961, composée de trois sections : la section judiciaire, la section administrative et la section des comptes, d’après son président Nouhoum Tapily, la Cour suprême compte aujourd’hui plus de 200 employés. Et elle était logée dans des vieux bâtiments de l’époque coloniale depuis sa création. D’où l’occasion pour lui de saluer l’effort consenti par le pouvoir exécutif afin de doter la justice d’un imposant bâtiment. Et cela, bien que le pays soit confronté depuis 2012 à véritable une traversée du désert.
Quant au maire de la Commune VI, Alou Coulibaly, il s’est dit heureux d’accueillir dans sa Commune, une des institutions de la République.
En solidarité avec leur collègue malien, les présidents de la Cour Suprême du Bénin, Ousmane Patogo, du Sénégal, Mamadou Batio Camara ont tous honoré de leur présence, la cérémonie d’inauguration du nouveau siège de la Cour Suprême du Mali. Laquelle a pris fin par une visite des locaux par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita.

Lassina NIANGALY
Tjikan du 14 Mars 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés