Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Brèves : Campagne de cessation de fourniture d’électricité

Brèves : Campagne de cessation de fourniture d’électricité dans les services publics par l’EDM

La Primature, « même pas peur ! »
Face à la furia de l’EDM, la peur a changé de camp ces derniers jours. En effet, si autrefois, les simples consommateurs domestiques étaient la cible de l’Energie du Mali en matière de cessation de fourniture de courant ou d’enlèvement de compteurs pour raison de non paiements des factures d’électricité, de nos jours ce sont les services publics qui vivent la peur au ventre. Car, après l’Assemblée nationale, l’ORTM, la Maison de la presse et d’autres structures parapubliques, il ést admis que n’importe quel service public ne pourrait être à l’abri de la rigueur du nouveau directeur général de l’EDM. C’est pourquoi sur les réseaux sociaux, certains n’ont pas exclu l’hypothèse d’une descente, à Sébénikoro, résidence du président de la République et même à la cité ministérielle, où sont logés les différents départements ministériels et la Primature.

Par rapport au dernier cas évoqué, nous avons tenté d’en savoir davantage sur la situation au niveau de la direction de gestion de la cité administrative. Sur la question, la réponse du directeur de la CITAD, M. Salia Samaké a été on ne peut plus clair : « il n’existe aucune situation d’impayés à notre niveau. Nous avons exécuté le mandat de janvier 2017 et celui de février est déjà engagé. Depuis la prise en charge des situations d’électricité et d’eau de la cité par la CITAD en 2013, il n’ya jamais eu une situation de retard dans le paiement. »

Faut-il le rappeler, la cité administrative regroupe 22 cabinets ministériels, les locaux de la Primature, ceux du Secrétariat Général au Gouvernement et ceux du service de gestion de la cité. Toujours à cheval sur la bonne gestion de la cité et l’assurance des conditions adéquates pour les usagers et les personnels de cette cité, M. Samaké par cette attitude de régularité vis-à-vis de l’EDM donne la preuve de son souci permanent de sauvegarde des intérêts des services publics. Un mérite à saluer à juste titre.

Le Sursaut du 20 Mars 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés