Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Gendarmerie Nationale : La hiérarchie récompense le mérite de la BT de Kati

Cinq éléments de la Brigade territoriale de Kati ont été promus à des grades supérieurs par la direction nationale de la gendarmerie pour services rendus à la nation.

Le major Moussa Traoré, les adjudants-chefs Boubacar Traoré et Sory Ibrahima Traoré, les adjudants Cheick Kimbiri et Aminata Coulibaly de la Brigade territoriale de Kati étaient à l’honneur le samedi 8 avril. Leur promotion en grade supérieur vise à inciter les autres agents au travail bien fait.

Selon le commandant de la BT, le lieutenant Lassana Tamba Kéita, cette cérémonie, initialement prévue le 20 janvier dernier, avait été reportée en raison du deuil national suite à l’attentat barbare et lâche perpétrée contre le camp du Mécanisme opérationnel de coordination (Moc) à Gao.

"La rencontre de ce samedi est un devoir de mémoire pour nous, surtout lorsqu’il s’agit du respect des engagements de la hiérarchie à récompenser tous les militaires qui ont rendu loyalement service à la nation", s’est confié le CBT de Kati.

"Le 22 septembre 2016, lors des festivités de l’indépendance du Mali dans nos locaux, le directeur général, le colonel-major Satigui dit Moro Sidibé, a invité les agents de la gendarmerie au professionnalisme et à l’esprit de collaboration avec la population. Les éléments qui vont se faire remarquer dans l’accomplissement de leur mission recevront les mérites de la direction. Cette cérémonie en est un témoignage…"

Le CBT a ajouté que les grades que la brigade célèbre n’ont pas été attribués par complaisance. "La Brigade de Kati fait partie de la plus soutenue par la direction. En plus des honneurs, un équipement roulant flambant neuf a été remis au poste de surveillance et de sécurité de la Commune rurale de Dio. Nous avons l’ambition de faire comme les médecins, c’est-à-dire les patrouilles porte-à-porte. L’objectif n’est pas au-delà de nos moyens parce que la population aime sa ville. C’est pourquoi, elle va vers les forces armées et de sécurité pour nouer une collaboration. Cette synergie d’action s’est traduite par l’instauration d’un conseil mensuel de sécurité…"
"La situation actuelle du pays ne sera jamais changée sans notre engagement", avouera-t-il.

Le représentant du directeur général de la gendarmerie, le commandant Mohamed Samaké, a insisté sur les nouveaux défis liés au terrorisme. "Notre message ici est d’alerter les agents qui ont reçu ses grades à plus de responsabilités et d’engagement. Notre ennemi commun est le terrorisme transfrontalier, des bandits armés qui s’attaquent à la République. Les ennemis de la paix sont comme des criquets qui voyagent partout. Et pour cette mission, il est important d’avoir la population avec et non contre".
Le maire de la Commune urbaine de Kati, Yoro Ouologuem a réaffirmé sa disponibilité à soutenir les forces de l’ordre pour la sécurité de sa commune.

Bréhima Sogoba

L’Indicateur du Renouveau du 10 Avril 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés