Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Vive tension à Gao

Le mercredi 05 avril, le mercure était monté à Gao. Ça a chauffé dans la cité des Askia. Il était 14h30 minutes, selon les témoins contactés sur place, quand un conducteur d’une moto tricycle du nom d’Abdoul Mouminé, âgé de 16 ans, amenait les bagages d’un commerçant arabe.

Arrivé à destination, ledit commerçant refusa de payer le motocycliste. Toujours, selon des témoins des discussions qui se sont engagées, les deux personnes en sont venues aux mains et le commerçant Arabe poignarda deux fois le motocycliste à l’épaule droite avec un couteau. Les intéressés ont été conduits à la brigade de la gendarmerie. La rumeur s’est vite propagée dans la ville comme une traînée de poudre. C’est ainsi que l’affaire a pris une autre tournure et se dégénéra. Une foule immense est sortie avec comme slogan : on veut plus d’Arabes, ni Touaregs dans la ville de Gao. Le colonel Doumbia commandant de la zone envoya une section pour aider les forces de l’ordre à contenir la foule au 4ème quartier. Après, il y a eu l’intervention des personnes de bonne volonté pour calmer la situation.

Le Reporter du 12 Avril 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés