Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Fonds de Garantie pour le Secteur Privé : Plus de 18 milliards mobilisés au profit de 978 entreprises

Le Fonds de Garantie pour le Secteur Privé (FGSP-sa) a tenue le jeudi 13 avril 2017, sa 13ème session ordinaire du conseil d’administration dans la salle de réunion de la Banque nationale de développement agricole (BNDA) sis à Hamdallaye ACI 2000. Ladite session était présidée par le président du conseil d’administration (PCA), Ousmane Amion Guindo, en présence du Directeur Général du FGSP-SA, Cheickh Sidi M Seck, et des administrateurs.

« Les résultats de l’année 2016 confirment la pertinence des choix stratégiques du FGSP-sa et la confiance à la fois des acteurs économiques et des partenaires du secteur banquier », a déclaré le Directeur Général du Fonds, Cheickh Sidi M. SECK. En effet, le Fonds de Garantie pour le Secteur Privé (FGSP-sa) a permis de mobiliser 18.045.147.941 F.CFA au profit de 978 entreprises du secteur privé en 2016. Cette somme, mise à la disposition du secteur privé malien par les banques locales, grâce à la garantie du FGSP-sa, représente une hausse de 407 % des engagements de cette structure par rapport à l’année 2015 (3.398.502.151 F.CFA).
« En 2016, comme l’année précédente, le Fonds de Garantie pour le Secteur Privé a permis le financement des activités des PME/PMI dans la quasi-totalité des secteurs de l’économie. Cependant, si en 2015, c’est l’agriculture qui représentait le plus gros des engagements du FGSP-sa (28%), elle est reléguée en seconde position en 2016 par les services et le transport (38%). Les autres secteurs ayant bénéficié de l’accompagnement du Fonds de Garantie pour le Secteur Privé en 2016 sont : les BTP, l’industrie, l’éducation, la micro finance », souligne un communiqué de presse remis à l’issue des travaux.

La 13ème session du Conseil d’Administration de cet important organisme de soutien au secteur privé malien, consacrée principalement au bilan de l’année 2016, s’est également penchée sur des questions d’importance : le rapport des commissaires aux Comptes au 31/12/2016 ; l’exécution du budget et la création, par le FGSP-sa, d’une société d’investissement « Mali-Invest SA ». Le Conseil d’Administration a également noté la confirmation de l’attractivité du FGSP-sa, par l’entrée dans son capital des Assurances Lafia et la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM).
Le Président du Conseil d’Administration du FGSP-sa, Ousmane Amion Guindo, s’est « réjoui de ce que le fonds de garantie s’est désormais imposé comme un acteur crédible et incontournable du mécanisme d’appui au secteur privé malien ». Il s’est dit très satisfait parce que globalement, les objectifs ont été atteints. « Il y a un taux de croissance extrêmement favorable qui fait qu’aujourd’hui, le fonds de garantie est très bien connu au niveau de la place financière et nos services aussi sont sollicités par les différentes banques qui de plus en plus, demandent nos services auprès de ces entreprises », a déclaré le PCA.

Pour sa part, Souleymane Waïgalo, un administrateur du FGSP, s’est réjoui de la croissance satisfaisante à hauteur de 8,7milliards de FCFA pour un compte qui vient de démarrer. « C’est très satisfaisant parce qu’il est crée pour accompagner les banques et faciliter la création d’emplois, la création des richesses », a-t-il indiqué.

Aguibou Sogodogo

Du 14 Avril 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés