Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Gestion des programmes sensibilités aux conflits : Le Reso-climat forme ses porteurs de projets

Les porteurs de projets et élus locaux dans le cadre du PIL-ADCC prennent part depuis hier à un atelier basé sur l’appropriation de la Gestion programme sensibilité aux conflits (GPSC) organisé par le Reso-climat. 
 
Dans le cadre de la mise en œuvre de ses nouveaux documents stratégiques notamment la "Gestion programme sensibilité aux conflits (GPSC) ", le Reso-climat organise du 18 au 20 avril 2017 un atelier d’appropriation à l’endroit des porteurs de projets dans le cadre du PIL-ADCC. L’objectif est de permettre aux ONG partenaires et élus locaux de contribuer à la prévention des conflits et violence dans les zones d’intervention du PIL-ADCC, à prendre connaissance des étapes de la mise en œuvre de la GPSC et l’élaboration des stratégies pour un changement positif des conflits.

"C’est un espace prévu pour la phase opérationnelle de la mise en œuvre des documents stratégiques dont le Reso-climat s’est doté. Lors des évaluations en 2013, il avait été constaté que le Reso-climat devait se doter des documents stratégiques dont le genre, la capitalisation, et la gestion des conflits. Aujourd’hui, dans son processus, le Reso-climat a financé une dizaine de projets. Il est important maintenant qu’on puisse travailler avec les collectivités sur les territoires et les porteurs des projets pour qu’ils intègrent dans leur processus de planification cette approche qui est la Gestion et la prévention des conflits ", a souligné, Ousmane Ouattara, directeur exécutif de Mali folkecenter (MFC), membre du secrétariat du Réso-climat.

Au cours de cet atelier, les participants échangeront sur les terminologies et des définitions clés notamment les concepts de conflit, violence et paix, les perceptions et différentes interprétations du conflit.

Autres, la Gestion du programme sensibilités aux conflits, l’interaction du contexte conflit avec le programme PIL-ADCC, le lien entre la GPSC et le cycle du projet, l’élaboration ou l’adoption des stratégies de gestion des projets dans les contextes conflits pour un changement positif.
 
"Au-delà des techniques, cette formation apportera aux acteurs la capacité de faire face aux conflits, une réelle opportunité…", a indiqué, Mouhamadou Farka Maïga, chef de file de Groupe thématique développement durable et économie verte du Reso-climat.  

M. D

L’Indicateur du Renouveau du 19 Avril 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés