Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Salon de l’emploi et de la formation professionnelle : Les opportunités d’emplois expliqués aux jeunes chômeurs

Les rideaux sont tombés, le vendredi 15 avril 2017 au Palais des sports Salimata Maiga de l’ACI 2000, sur la quatrième édition du Salon de l’emploi et de la formation professionnelle (SAFEP) 2017.

C’était sous la présidence du chef de cabinet du ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, Mamadou Tembely avec à ses côtés le 4ème adjoint au Maire de la Commune IV de Bamako, Abdallah Yattara. Organisé par l’Agence Natou communication avec le soutien du ministère de l’emploi et de la formation professionnelle et autres associés, comme l’ANPE, Santé plus, l’Université des sciences sociales et de gestion de Bamako, Agripro focus, APEJ, il était placé sur le thème : « offre d’apprentissage des métiers, de formation professionnelle et d’emplois : accès équitable pour une meilleure orientation de tous pour une contribution à la croissance économique et au développement durable ».

Abdallah Yattara a rappelé que l’offre d’apprentissage des métiers, de formation professionnelle et d’emplois, passe par trois piliers : le renforcement de l’offre privée la formation professionnelle ; l’articulation de l’offre de formation aux besoins de l’économie ; le développement de l’accès à la formation. Et d’ajouter que ça passe aussi par quatre axes : promouvoir l’adéquation entre la formation professionnelle et les besoins prioritaires de l’économie ; promotion à l’accès des femmes et des jeunes à une formation professionnelle ; amélioration des compétences des actifs de l’économie régionale en vue de leur professionnalisation ; promouvoir l’offre de formation régionale, l’accès opérationnel plan d’action. Le chef de cabinet du ministre de l’emploi, Mamadou Tembely, de souhaiter que ce qui a été fait durant les trois jours du Safep 2017, soit quelque chose de profitable pour l’ensemble des demandeurs d’emploi, aux jeunes du Mali.

« Aucun pays ne peut se développer avec les ressources de l’Etat seulement. Donc, une formation professionnelle centrée sur l’apprentissage est la bienvenue, pour aider le gouvernement à atteindre l’objectif 2000.000 emplois promis par le président de la République. Je félicite l’agence de communication Natou com et encourage les jeunes à prendre part à des initiatives de ce genre », déclare le chef de cabinet. Nabou Traoré, représentante de l’agence de communication Natou Com de remercier le soutien des partenaires qui a permis de relever le défi de l’organisation. « On a eu des rencontres fécondes entre les entreprises et les jeunes en quête d’emploi. On peu affirmer que Safep s’inscrit désormais dans l’agenda des grands évènements du Mali », a souligné Nabou Traoré.

Safet 2017, avait pour objectif de contribuer au dialogue public-privé du secteur de l’emploi et de l’offre, afin d’améliorer l’employabilité, l’emploi et l’auto-emploi des milliers de jeunes (femmes et hommes) en quête d’orientation et d’insertion socio-économique. Des expositions et panels ont eu lieu durant les trois jours.

Hadama B. Fofana

Le du 19 Avril 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés