Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Conseil des Ministres
Préservation des populations contre les risques sanitaires : Des décrets régissant l’hygiène de l’habitat et celle de la restauration collective

Adoptés en Conseil des ministres, le mercredi 15 mars 2017, ces textes seront bientôt mis en application

 Pour expliquer l’objectif recherché par ces importants décrets régissant la politique de l’hygiène de l’habitat et celle de la restauration collective en République du Mali, les responsables en charge de ces questions étaient face à la presse. C’était le jeudi 4 avril dernier, dans les locaux du département de la Santé et de l’Hygiène publique. La conférence était animée par plusieurs responsables et acteurs de la santé et de l’hygiène publique. Il s’agit, entre autres, de Dr Oumar Guindo, Directeur national adjoint de la santé, de Mme Seynabou Touré, du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, non moins chargée des questions juridiques et de Dr Gaoussou Keita de la Direction nationale de la Santé.

Rappelons que notre pays, dispose depuis 1996, d’une Politique nationale d’hygiène publique. Cette politique fut actualisée en juin 2004 en Politique nationale de santé-environnement pour mieux gérer l’interface, notamment les répercutions des facteurs environnementaux sur l’état de santé des populations.

Pour mener à bien ces missions de prévention des risques sanitaires en milieu domestique et ceux liés à la consommation des aliments vendus dans les établissements de restauration collective et sur la voie publique, le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a élaboré les présents décrets régissant l’hygiène de l’habitat et celle de la restauration collective. Ces textes ont été adoptés en Conseil des Ministres du mercredi 15 mars 2017.
A travers cette conférence de presse, les organisateurs entendaient sensibiliser les populations sur l’application très prochaine de ces décrets. Son objectif est de renforcer le dispositif législatif et règlement en matière d’hygiène publique et de salubrité. Aux dires des conférenciers, l’application de ces décrets permettra de réduire les menaces sur la santé des ménages par l’amélioration de leur cadre de vie d’une part et d’autres parts de prévenir les risques sanitaires liés à la consommation des aliments vendus dans les établissements de restauration collective et sur la voie publique.

S’agissant du décret régissant l’hygiène de l’habitat au Mali, il est composé de cinq (5) chapitres repartis en soixante-onze (71) articles. Selon les conférenciers, ce décret règlemente les rapports de bon voisinage en milieu urbain et rural. Mais aussi, il fixe les sanctions d’applicables en cas de violation des règles relatives à l’hygiène de l’habitat.

Concernant le décret régissant l’hygiène de la restauration collective en République du Mali, il comprend six (6) chapitres repartis en soixante-cinq (65) articles. Selon les conférenciers, le présent décret fixera les conditions d’hygiène devant être respectées par les établissements de restauration collective et les points de vente des aliments sur la voie publique. Mais aussi, il fixe les sanctions applicables en cas de violation des conditions d’hygiène arrêté par ce décret.

Pour une large diffusion de ces décrets régissant l’hygiène de l’habitat et celle de la restauration collective au Mali, les organisateurs ont invité l’ensemble des maliens à une implication massive pour la réussite de cette lutte.
 
AMTouré

Du 08 Mai 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés