Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Dépôt d’ordures : Il tue le mari de celle qui venait de lui servir à manger

DÉPÔT D’ORDURES DE DIANEGUELA : Il tue le mari de celle qui venait de lui servir à manger

« Tol » est un jeune homme âgé d’une vingtaine d’années qui cherche son pain quotidien sur le dépôt d’ordures de Dianéguéla. Sur place, il collabore un autre jeune homme du nom de Filakè Touré qu’il a, suite à des disputes, mortellement poignardé. C’était hier lundi 8 mai 2017.

Il est environs 14h. Sous le pieds de la montage d’ordure de Dianéguéla en Commune VI, un jeune homme surnommé « Tol », âgé d’une vingtaine d’années fouillait, comme d’habitude, les ordures à la recherche de petits objets recyclables à vendre. Il mène cette activité avec Flakè Touré, un peu plus âgé que lui.

Aucun signe de mésentente n’existait entre les deux hommes jusqu’au dimanche 7 mai où le surnommé Tol a eu des altercations avec l’épouse de collaborateur, Flakè. Ces disputes prenaient source d’une histoire de repas.
Selon les témoignages recueillis sur place, la femme de Flaké préparait à manger chaque jour pour les deux. Le dimanche, le plat apporté par l’épouse de Filakè paraissait insuffisant aux yeux de l’invité (Tol). N’ayant pu manger à sa faim, le gourmand s’est attaqué à la cuisinière en lui proférant des propos déplacés. Filakè, le mari de cette dernière s’était vu dans l’obligation d’intervenir. Chose qui a été interprétée autrement par Tol qui a décidé d’en finir « avec le couple ». Une bagarre entre hommes s’en est suivie, mais n’ira pas loin grâce à l’intervention des riverains.

Le lendemain, Tol, qui n’avait pas fini de ruminer et sa faim encore moins sa colère, remettra ça. Si les riverains ignorent les altercations qu’ils auront eues dans la matinée, le corps à corps entre les deux belligérants n’a cependant pas été discret.

« Quand j’ai voulu m’interposer entre les deux, Tol m’a blessé avec un couteau. J’ai crié au secours, mais avant l’arrivée des autres, il a usé de son arme blanche contre Flaké qui commençait à saigner abondamment », a témoigné Kadiatou, une autre exploitante du dépôt d’ordures.

Alertées, la police du 7e Arrondissement et la protection civile de Sogoniko se sont dépêchées sur les lieux. Malheureusement Flaké avait déjà rendu l’âme. Témoin d’un crime aussi abominable commis surtout contre un bienfaiteur, les riverains ne pouvaient s’empêcher d’entrer dans la danse. Le meurtrier Tol en a suffisamment eu pour son orgueil démesuré.

Fort heureusement, la foule survoltée n’a pu l’achever. Il a été sauvé in extremis par les policiers. Les enquêtes ont été ouvertes pour tirer cette affaire au clair.

Maliki Diallo

L’Indicateur du Renouveau du 09 Mai 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés