Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
FOHABA 2017 : L’accès de la diaspora malienne à des logements au cœur des préoccupations

La 3ème édition du Forum de l’Habitat, des Banques et Assurances (FOHABA) aura lieu du 13 au 14 mai prochain à New-York et du 17 au 18 mai à Atlanta. Une opportunité pour les Maliens vivant aux Etats-Unis de préparer leur retour au pays en investissant dans l’immobilier. Mais aussi, dans les produits de l’assurance.

L’information a été donnée à la faveur d’une conférence de presse le jeudi dernier à la Direction Générale de l’Agence de Cession Immobilière (ACI) par le principal initiateur du forum, M. Abdoulaye Traoré, non moins PDG de la Société Salvage Bureau en compagnie des responsables de l’ACI.

Organisé par la Société Salvage Bureau en partenariat avec l’Agence de Cession Immobilière (ACI), le Forum de l’Habitat, des Banques et Assurances a pour objectif d’informer les Maliens vivant aux Etats-Unis sur les possibilités réelles d’investissements au pays notamment dans les domaines de l’immobilier et des produits de l’Assurance.

Troisième du genre, après celui de 2015 et de 2016, cette troisième édition se propose d’abord de s’informer sur les besoins réels de la diaspora malienne en termes de produits bancaires et immobiliers. Au cours de l’évènement, il y aura une semaine commerciale de vente de produits bancaires et immobiliers.

Selon le PDG de la Société Salvage Bureau, M. Abdoulaye Traoré, l’ACI s’associe à sa société pour permettre aux Maliens où qu’ils se trouvent de se procurer un logement décent. Outre les parcelles nues proposées par l’ACI, les banques proposent, à travers les sociétés immobilières, la construction des logements. Il s’agit entre autres de logements économiques, de moyen et grand standing.

Après Atlanta et New-York, l’ACI et la Société Salvage Bureau entendent se tourner vers les Maliens vivant en Europe. Dans les mois à venir, le Forum de l’Habitat et des Banques sera organisé dans plusieurs pays d’Europe et d’Afrique. Notamment en Espagne, en Italie, en Angola et à Brazzaville. ….
En attendant, tout a été mis en œuvre pour que les forums d’Atlanta et de New-York soient un succès.

Ils seront organisés, selon M. Abdoulaye Traoré, fondateur de la Société Salvage Bureau, sur un site d’une superficie de 2 et à 3 hectares. Histoire de permettre à la diaspora malienne, basée aux Etats-Unis de disposer de stands dignes de ce nom.

« L’initiative m’est venue suite à mes propres remarques sur les problèmes réels de spéculations foncières dans notre pays et dont la diaspora est beaucoup victime. J’ai été moi-même victime du phénomène. C’est ainsi que je me suis levé un jour de 2014 pour réfléchir sur la création d’un Forum sur l’Habitat pour impliquer les entreprises comme les banques et les agences immobilières afin que les Maliens de l’extérieur puissent échapper aux malversations foncières en ouvrant des comptes immobiliers », a expliqué Abdoulaye Traoré.

Ainsi, grâce au FOHABA, des Maliens de la diaspora achètent des terrains et des maisons en toute sécurité.

« Le FOHABA prend de l’ampleur et les Maliens m’appellent d’Afrique, d’Asie et d’Europe. En octobre prochain, nous allons effectuer des rencontres d’échanges au Gabon et en Guinée Equatoriale pour échanger avec nos compatriotes. En décembre, ce sera le tour de l’Angola et du Congo. Nous nous projetons vers d’autres programmes en Asie et en Europe », annonce l’initiateur du Forum.

Enfin, il a précisé que c’est devenu une édition annuelle, organisée par sa société Salvage Bureau, en partenariat avec l’Agence de Cession Immobilière (ACI), le Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, le Ministère des Domaines de l’Etat et des Affaires Foncières, le Ministère de la Promotion de l’Investissement et du Secteur Privé et l’Office Malien de l’Habitat.
Rappelons que lors de la dernière édition, des sociétés immobilières privées et des entreprises d’Etat s’étaient frottées les mains au cours de cette semaine commerciale. La SEMA avait enregistré des promesses de vente d’habitats de 2 milliards FCFA et l’ACI, entre 800 et 900 millions FCFA.

Adama Dao

Tjikan du 09 Mai 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés