Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Un peu d’histoire, d’art et de culture
Festival culturel de Kartabugu : Plus de 2000 personnes ont pris part à l’événement

« La culture, facteur de développement mais aussi une arme de destruction », c’est le thème de la 4ème édition du festival culturel de Kartabugu organisée par l’Association des Doumbia Tontigui ou noble en collaboration avec l’Université Modibo Kane Dilly. Tenu le dimanche 7 mai 2017 dans le village de Kartabugu (commune de Dialakoroba, cercle de Kati, région de Koulikoro), situé à une quarantaine de Kilomètre de Bamako, ce festival, avec un coût de 6 millions de FCFA, a regroupé plus de 2000 participants. Parmi eux, on peut citer, le président de l’Association des Doumbia Tontigui ou noble, Modibo Kane Doumbia, promoteur d’école, l’honorable Makan Oulé Traoré, des représentant de la Guinée Conakry et bien d’autres festivaliers.

Après les mots de bienvenue du chef de village de Kartabugu, le maire de la commune rurale de Dialakoroba, Mamadou Samaké a fait savoir que le patrimoine culturel de la commune rurale de Dialakoroba s’enrichit à travers le festival de Kartabougou. Avant d’ajouter que le choix de ce thème n’est pas fortuit puisque le village de Kartabougou a servi de repère pour les Doumbia Tontigui Communément appelés les Fakolis. « Je suis persuadé que Kartabougou servira de lieu touristique les jours à venir pour le monde culturel. Le festival constituant un retour à la source pour les Doumbia ou Fakolis, nous avons besoin de l’histoire mais la vraie histoire des Doumbia Tontigui. La commune de Dialakoroba, à travers ma voix, s’engage à prendre toutes les dispositions idoines pour préserver ce site touristique qui est la case sacrée des Doumbia Tontigui », a-t-il dit. A sa suite, le représentant de la Guinée Conakry, El Hadj Fodé Moussa s’est réjoui de l’hospitalité malienne. Quant au président de l’Association des Doumbia Tontigui ou noble, Modibo Kane Doumbia, initiateur du festival, il a expliqué la thématique de cette 4ème édition. Selon lui, « Doumbia » est un grand nom, un nom d’empereur et qui n’est pas forgeron. « Notre objectif est de faire l’éducation, une réalité au Mali. Ce festival permettra aux élèves et étudiants d’améliorer leurs connaissances. Aucun pays ne peut se développer sans connaitre ses origines. Le Mali est un pays de culture. Il est temps de retourner aux anciens », a déclaré Modibo Kane Doumbia. Après les allocutions, le festival fut agrémenté par les défilés, des poèmes, des prestations d’artistes. Ledit festival a été bouclé par une conférence de presse animée par Modibo Kane Doumbia qui a fait savoir que le coût d’organisation de cette 4ème édition est de 6 millions de FCFA. A l’en croire, les festivaliers ont été estimés à plus de 2000 participants. Enfin, il a souhaité à ce que le Mali puisse tirer profit de sa riche culture.

Aguibou Sogodogo

L’Indicateur du Renouveau du 09 Mai 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés