Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Visite du ministre de l’Agriculture Dr Nango Dembélé à l’APCAM : « Je serai toujours à vos côtés pour qu’on gagne la bataille de la productivité agricole »

Le Ministre de l’Agriculture Dr Nango Dembélé a effectué une visite de courtoisie à l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Apcam), Bakary Togola, le 8 avril 2017. Il a été accueilli par le président de l’Apcam, son équipe et travailleurs de la structure. Etait aussi présents à cette visite d’amabilité, le Pdg de la CMDT, Baba Berthé. La visite s’est déroulée en trois temps forts. Le premier a vu le président de l’Apcam, Bakary Togola, prononcé le mot de bienvenu à l’endroit du ministre Nango. « A chaque remaniement on s’inquiète d’avoir quelqu’un qu’on ne connait pas. Mais on a eu la chance d’avoir Dr Nango avec qui on travaille depuis fort longtemps, qui est un des nôtres, qui nous connaît, et connait le monde rural. Nous vous souhaitons la bienvenue à la maison du paysan et vous félicite de la confiance placée en vous par le chef de l’Etat pour diriger ce département très important dans la lutte contre la souveraineté alimentaire. Nous vous assurons par la même occasion notre soutien et accompagnement sans faille dans la réussite de votre mission », a déclaré Bakary Togola. Togola a rappelé au ministre Nango le budget alloué à l’Apcam par an. "Avant le coup d’Etat c’était à 130.000.000 de FCFA. Aujourd’hui c’est 60.000.000 de FCFA. Cela va dans les salaires du personnel. « Tout service a besoin d’un financement conséquent pour faire face à ses problèmes », a-t-il plaidé aurès du ministre. Ensuite, ce fut l’étape de la présentation succincte Des chambres de l’Apcam au ministre de l’agriculture. De la création de la chambre en 1988 à la transformation de celle là en 1993 par des chambres dans les huit régions et à Bamako, les missions, rôle de l’Apcam, compositions du bureau, le système électoral, les axes du plan de mandature, les défis à relever, ont été entre autres développé au ministre. Ce dernier, à son tour, s’est réjouit de ce briefing.

« Je suis là pour prendre attache avec l’Apcam même si je suis chez moi. Je voudrais dire les défis à relever doivent se faire dans l’union, le dialogue, la collaboration. Tout d’abord, je vais continuer avec l’approche que j’ai commencée au département de l’élevage. Mettre une commission en place qui se réunie chaque trois mois pour réfléchir sur les problèmes afin de trouver une solution, ou d’anticiper. Ma conception d’un ministère est que nous sommes vos employés, on est là pour vous, au service des populations pour ensemble trouver des solutions aux politiques agricoles. Je voudrai convier ici l’Apcam à relever le défi de la pauvreté.

Et pour arriver à cette révolution de la productivité, on a besoin de la maitrise de l’eau, de l’accès aux intrants et beaucoup d’autres. Il nous faut gagner la bataille de la productivité agricole pour assurer une offre qui nous permettra de dire aux investisseurs de venir chez nous. Je dirai qu’on sera toujours à votre écoute pour sortir le monde rural de la pauvreté. Et sachez que je suis votre partenaire et votre complice pour relever les missions qui nous ont été confiées par le chef de l’Etat », a expliqué Dr Nango Dembélé.

Hadama B. Fofana

Du 10 Mai 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés