Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
Douanes maliennes : 119 nouveaux éléments pour étoffer l’effectif

Après plusieurs mois de formation, 119 nouvelles recrues ont solennellement prêté serment devant les couleurs nationales et leur hiérarchie, de servir loyalement la Nation. C’était le samedi 13 mai dernier à la base 101 de l’armé de l’Air à Sénou au cours d’une cérémonie militaire organisée à cet effet. Les nouveaux soldats de l’économie ont défilé aux pas cadencés devant le Directeur Général Adjoint de la Douane, Soungalo Dembélé et le commandement militaire, chargé de leur encadrement.

Ils étaient donc au départ 120 éléments à se soumettre à la formation militaire avant de porter gaillardement les galons de gendarme de l’économie. Mais au finish, ce sont 119 éléments dont 90 hommes et 29 femmes qui ont subi véritablement la formation. La 120ème personne a été contrainte d’arrêter la formation pour raison de maladie après seulement trois semaines d’intenses activités. Ce qui dément formellement les allégations tendant à jeter du discrédit sur la qualité de la formation, notamment la maitrise des techniques militaires et leur capacité de manier les armes pour se défendre en cas d’agression.

Ce sont des militaires aguerris qui ont prêté serment devant leur patron, de remplir vaillamment leur part de contrat dans l’édification de notre économie sans crainte ni murmures. Ils se sont donc engagés de façon résolue et indéfectible à se battre aux côtés de leur hiérarchie pour mobiliser les ressources nécessaires au financement des projets d’investissement au profit des contribuables. Mais aussi à lutter contre la contrebande sous toutes ses formes et les trafics de toutes sortes. De quoi réjouir le Directeur Général des Douanes, l’Inspecteur Général Aly Coulibaly, qui a porté plus haut encore les objectifs de recettes des gabelous qui se chiffrent à 585 milliards FCFA en 2017.

Déjà, un pas de géant a été franchi dans l’atteinte de cet objectif car durant les quatre (4) premiers mois, les recettes mensuelles ont progressivement évolué en passant de 46,3 milliards FCFA en janvier dernier à 51,3 milliards FCFA en mars dernier. Pour les mois à venir, les perspectives sont prometteuses. L’Inspecteur Général Aly Coulibaly en mission s’était fait représenter par son adjoint Soungalo Dembélé, qui a invité les nouvelles recrues à faire preuve de courage, de foi, de dévouement et de don de soi. Il leur a demandé également d’avoir un esprit d’équipe pour mener à bien leur mission et servir le pays avec loyauté.

Durant les six mois de formation dit-il, l’accent a été mis sur le renforcement de leur endurance aussi bien physique que psychologique. Dans la même dynamique, il a rappelé que les services de douanes ont pour mission de collecter et de percevoir tous les droits et taxes relatifs à l’importation et à l’exportation des marchandises. Et selon lui, les douanes fournissent entre 45 et 50% des recettes fiscales pour le budget d’Etat.

Aoua Traoré

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés