Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
5è assemblée générale ordinaire du RESO-CLIMAT : Les acteurs s’engagent pour la paix et le développement durable au Mali

Le programme d’initiatives locales d’adaptation durable des communautés vulnérables aux effets des changements climatiques (PIL-ADCC) a tenu hier mardi sa 5è assemblée générale ordinaire. C’était à l’hôtel Salam de Bamako.

« Engageons-nous pour la paix et le développement durable au Mali » était au cœur d’une assemblée générale ordinaire organisée par le Reso-climat du Mali.

Selon le président du Reso-climat Mali, Dr Ibrahim Togola, cette 5è assemblée arrive dans un contexte où le pays est dans l’insécurité totale. Il a souhaité mobiliser pour que cette paix soit durable. L’objectif visé, selon le président Togola, est de « promouvoir un développement inclusif et durable en faveur de la réduction de la pauvreté et des inégalités dans un Mali uni et apaisé, en se fondant sur les potentialités et les capacités de résilience en vue d’atteindre les Objectifs de Développement Durable(ODD) à l’horizon 2030 ».

Il a souligné que le Reso-climat a travaillé afin de satisfaire la population à travers la mobilisation de ressources financières auprès de la coopération Suédoises à travers son ambassade à Bamako. Il s’agit aussi de mettre en place des solutions pour le partage de la vision programmatique du Reso- climat à travers l’élaboration de document stratégique sur le genre et le plaidoyer. Ensuite, la prévention et la gestion des conflits et la capitalisation des résultats des différents projets. M Togola a fait savoir que tous les Maliens sont concernés par ce changement climatique. Il a sollicité auprès des ONG à œuvrer dans ce sens. Il a rendu un hommage au ministère de l’Environnement, de l’assainissement et du Développement durable de ses efforts pour la réussite de cette tâche. Le président Togola a saisi l’occasion pour assurer l’accompagnement sans faille de son bureau pour toutes les initiatives tendant à soutenir durablement des activités génératrices de revenus et d’établir les bases d’un développement socio-économique durable. La cérémonie a enregistré plusieurs représentants des différentes ONG. Elle a été clôturée par le lancement de l’appel à la proposition des projets en présence du représentant du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Abdallah Ag Idias Imick, chargé de mission et le représentant de l’ambassade de Suède, Désiré Ballo.

Pour M Ag Idias, le changement climatique est un enjeu du 21è siècle que tout le monde doit y faire face. « Nous avons une menace pour la sécurité alimentaire. Et cela est dû au terrorisme gangréné depuis Les évènements de 2012 », a-t-il pilonné

Adama Diabaté
Stagiaire

L’Indicateur du Renouveau du17 Mai 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés