Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Débat
Report du referendum : La Plateforme « OUI AN SONNA » salue la sagesse du président IBK

Suite à l’arrêt de la Cour Constitutionnelle, les leaders de la plateforme « Oui An sonna » ont animé une conférence de presse le vendredi 7 juillet pour non seulement saluer l’esprit républicain de la Cour constitutionnelle, mais aussi solliciter l’implication de toutes les forces vives du Mali pour l’élaboration d’un texte beaucoup plus consensuel pour l’intérêt supérieur de la nation.

Après avoir étudié le recours des députés de l’opposition en rapport à la révision constitutionnelle, la Cour constitutionnelle a émis un arrêt. En résumé, la Cour appelle à la conciliation tant dans le fond que dans la forme. Il ne s’agit donc pas d’abandon mais de report pour une consolidation du processus. A cet effet, la plateforme « Oui an sonna » reste mobilisée en faveur de cette initiative du Président Ibrahim Boubacar Kéita tout en réitérant son ouverture au débat démocratique explique Youssouf Guindo l’un des leaders de la dite plateforme.

En outre, poursuit Youssouf Guindo la plateforme « Oui an sonna » salue l’esprit républicain, l’esprit de sagesse du président de la République qui a bien voulu cette étape de report, suggérée par la Cour constitutionnelle dans le strict respect de la loi. La plateforme rappelle, par contre, que les députés qui crient aujourd’hui l’article 118 en rapport à l’intégrité territoriale ont oublié cette disposition qu’ils auraient dû avancer avant d’amender le texte au parlement.

Pour préserver les acquis démocratiques, la plateforme, « Oui an sonna » sollicite l’implication de toutes les forces vives de la nation à contribuer à l’élaboration d’un texte beaucoup plus consensuel pour l’intérêt supérieur des Maliens. Selon Youssouf Guindo, rien ne vaut la paix. C’est pourquoi il appelle toutes les forces vives à rester derrière les idéaux de la paix et de la réconciliation comme le Mali s’est engagé à Alger il y a deux ans.

A en croire M. Guindo, la plateforme « Oui an sonna » réitère son indéfectible soutien au président de la République pour son sens élevé d’homme d’Etat et de son esprit patriotique. La plateforme « Oui an sonna » salue également son engagement à honorer le Mali dans le cadre de ses engagements pris vis-à-vis de la Communauté internationale pour le retour définitif du Mali dans le concert des nations.

Signalons que des manifestations ont été organisées la semaine dernière à Gao, Tombouctou, Mopti et Ségou pour soutenir la révision constitutionnelle.

Drissa Tiéné

Du 10 Juillet 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés