Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Révision constitutionnelle : Ségou marche contre le projet

Le samedi dernier, des centaines de personnes ont bravé l’interdiction des autorités communales de Ségou pour manifester contre le projet de révision constitutionnelle en cours au Mali. Les jeunes sont donc sortis massivement dans les rues de la cité des Balazans pour dire : « An tè, A Bana : Touche pas à ma Constitution ! ». « Au départ on voulait juste tenir un meeting qui s’est transformé en une marche à cause des forces de l’ordre. Sur ordre des autorités de la ville, les policiers ont voulu nous empêcher de manifester », explique Birama Fofana, un manifestant. Selon lui, rien ne leur fera gober cette révision constitutionnelle. « Nous sommes déterminés à jamais pour faire échouer le projet qui n’arrange pas le Mali ».


Révision constitutionnelle
La Plateforme « An tè, A Bana : Touche pas à ma Constitution ! » rencontre le Chérif Ousmane Madani Haïdara
Le vendredi dernier, Chérif Madani Haïdara, suite à une invitation des leaders spirituels du Mali, le guide spirituel des Ançars a rencontré, à son domicile, une forte délégation de la Plateforme : « An tè, A Bana : Touche pas à ma Constitution ! » conduite par Mme Sy Kadiatou Sow. Ousmane Madani Haïdara a longuement écouté les motivations de la Plateforme concernant leur refus de la révision constitutionnelle en cours au Mali. Selon la Plateforme, il faut un retrait pur et simple du projet et l’annulation du référendum. « Il faut le retour de l’administration dans les zones occupées pour assurer la participation du plus grand nombre au scrutin et la recherche d’un consensus plus large autour d’un projet de révision cohérent », expliquent les membres de la Plateforme. « Je ne soutiens personne. Le plus important pour nous, c’est le Mali », a indiqué le Chérif Madani aux membres de la Plateforme. Le Chérif a aussi déclaré qu’ils n’ont pas été consultés lors de l’élaboration du texte. Selon lui, un comité d’experts du Groupement des leaders spirituels du Mali est en train de plancher sur les différentes positions afin de les éclairer.

Le Républicain du 19 Juillet 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés