Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Conseil d’administration extraordinaire de l’OMH : La situation financière au menu

L’Office malien de l’habitat (OMH), a tenu mardi à l’Hôtel Maeva sis à l’ACI 2000, les travaux de la 8ème Session extraordinaire de son Conseil d’administration, sous la présidence du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Affaires foncières, Me Mohamed Ali Bathily, président du Conseil d’administration. C’était en présence du Directeur général de l’OMH, Ousmane Ibrahim Maiga. Le projet d’ordre du jour portait sur l’examen de la situation financière actuelle de l’Office malienne de l’habitat. Cette session se tient à une période difficile que travers l’OMH depuis un certain moment.
Dans son intervention, le ministre Bathily a déclaré que l’Office malien de l’habitat se porte assez bien dans une situation critique. Selon lui, lorsque la situation devient critique, il y va de la responsabilité de toutes les instances de l’OMH d’en discuter avec sérénité et responsabilité, et de rechercher dans une discussion franche et loyale les voies et moyens, nous permettant d’aller vers des solutions à la fois acceptables et réalistes. Par ailleurs, le ministre Bathily a expliqué que l’OMH était un bon fleuron de la construction d’habitat au Mali. A cet effet, il a rappelé qu’en 2015, l’OMH ne connaissait pas beaucoup de problèmes. Mais, dit-il, l’OMH connaît aujourd’hui des problèmes parce qu’au-delà des tensions de trésorerie, l’Office a contracté avec plusieurs personnes morales. Selon lui, quand ça marchait l’OMH traitait avec 2 ou 3 sociétés sur des projets réalistes. Maintenant, c’est une dizaine de sociétés, peut-être n’ayant même pas la configuration des sociétés immobilières qui sont venues parce qu’il y a une manne à exploiter.
La tentation a été forte d’ouvrir grandes les portes et tout le monde s’y est engouffré, même celles qui n’ont aucune compétence dans le domaine d’immobilier.

Selon le ministre Mohamed Ali Bathily, la politique du logement signifie que l’Etat doit construire des logements avec habilité et avec dextérité. « Vous savez lorsqu’on dit qu’on veut construire 50.000 logements, pour ma part ce n’est même un rêve, c’est juste un objectif qu’on peut atteindre très facilement », a déclaré le ministre.

Parlant des difficultés de financement des activités de l’OMH avec les institutions financières, le ministre a donné l’assurance que cette session extraordinaire sera l’occasion de prendre la dimension exacte de la profondeur des difficultés sous tous les aspects à la fois liés à la banque, liés aux sociétés qui sont intervenues et liés à la responsabilité de l’Etat.

AMTouré
Le 22 Septembre du 13 Juillet 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés