Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Projet de révision constitutionnelle : La plateforme "An tè, a bana", « Touche pas à ma constitution » voit toujours rouge

Fidèle a ses convictions, la plate-forme a organisé ce samedi 15 Juillet sa 3ème marche consécutive pour maintenir son "Non" au projet de révision constitutionnelle.

C’est près d’une dizaine de milliers de personnes qui ont répondu à l’appel du mouvement "An tè, a bana", « Touche pas à ma constitution … pour montrer leur détermination à dire "Non" au projet de révision constitutionnelle.

Malgré une fine averse conjuguée à une forte présence sécuritaire, la mobilisation des partisans du "Non "était au rendez-vous.Tout comme les leaders des parties politiques à l’instar de Soumalia Cissé (URD), Modibo Sidibé(Fare Anka Wuli), Tiebili Dramé (PARENA) Soumana Sacko (CNAS Faso Hérè) et.des associations de la societe civile telle que Kaoural Renouveau, des centrales syndicales dans le domaine des transport du commerce ont tenu à mêler leurs voix à celle de la plateforme pour continuer à dire « Touche pas à ma Constitution »Non au référendum » « Carton rouge à IBK, à TAPO » ; le Mali avant tout ! » ont servi de refrain tout au long de la marche débutée place de la Liberté pour se terminer à la Bourse du travail.

L’article 118 relative à la révision constitutionnelle et l’insécurité résiduelle étaient au cœur des principales revendication des marcheurs à travers les pancartes brandies.
Des marches du même genre étaient à prévoir initialement à l’intérieur du pays selon les dires de certains porte- paroles de la plateforme.

©AFRIBONE
15 Juillet 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés