Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Renforcement de la sécurité au niveau des frontières : Le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile lance des projets

Dans le cadre du renforcement de la sécurité au niveau des frontières, le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile du Mali en partenariat le Japon et l’OIM (Organisation internationale pour les migrations) a procédé, le 14 juillet 2017, lancement des projets : « Renforcement de la sécurité et de la gestion des frontières au Mali » et « Renforcement des capacités de Gestion Intégrée des Frontières entre la Guinée et le Mali ». L’événement fut présidé par le secrétaire général du ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, Azer Kamaté, en présence de l’Ambassadeur du Japon au Mali, Daisuke KUROKI et du représentant de l’OIM au Mali, Bakary Doumbia.

Rappelons qu’en mars 2017, l’OIM, organisme des Nations Unies chargé des migrations, lançait deux projets de gestion des frontières financés par le Gouvernement du Japon par le biais de l’Ambassade du Japon au Mali et de l’Ambassade du Japon en Guinée. Ces deux projets, l’un national, et l’autre bilatéral entre le Mali et la Guinée, seront mis en œuvre en partenariat avec le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile ; le ministère de l’Administration Territoriale, ainsi que le ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire. Les deux projets qui dureront une année se sont chacun vu allouer un budget de 1 573 000 USD. A cette occasion, le représentant de l’OIM au Mali, Bakary Doumbia s’est réjouit du fait que ces projets contribueront au développement du Mali dans le secteur sécuritaire, et il a remercié le Japon pour ses appuis continuels au pays, ainsi que le Gouvernement du Mali pour ses partenariats amicaux. Dans son discours, l’Ambassadeur du Japon au Mali, Daisuke KUROKI a noté que ces projets ont tous deux pour objectif de renforcer la sécurité et la gestion des frontières au Mali. De son côté, le secrétaire général du ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, Azer Kamaté a relevé qu’avec 7 561km de frontières internationales, la gestion des frontières représente un défi majeur pour le Gouvernement de notre pays. A l’en croire, le département de gestion de l’immigration et des frontières (IBM, Immigration and Border Management en anglais) de l’OIM Mali contribue au renforcement des capacités de la police malienne ainsi qu’aux efforts de stabilisation et d’amélioration des conditions de sécurité de la population malienne. De son avis, ces projets consolident les acquis obtenus grâce à d’autres initiatives régionales précédemment financées par le Gouvernement japonais, par le biais de deux projets intitulés « Gestion coordonnée des frontières au Mali, au Niger, en Mauritanie et au Burkina Faso » et « Renforcement des capacités collectives de gestion des frontières entre la Mauritanie et le Mali ». Selon M. Kamaté, ces projets contribueront à l’amélioration de la gestion des frontières du Mali en prévoyant la construction de 3 postes frontières à Diboli (à la frontière avec le Sénégal), Zégoua (à la frontière avec la Côte d’Ivoire) et Kourémalé (à la frontière avec la Guinée). Pour lui, ils incluent également l’installation du Système MIDAS’ dans ces postes frontières, ainsi que les plusieurs types de formations, telles que la formation des formateurs IBM et MIDAS, ou des formations IBM et MIDAS pour les agents de police. Cependant, il est à noter qu’en addition à ces activités, deux exercices de simulation de crises aux frontières seront organisés avec les acteurs clés du Gouvernement du Mali et les membres communautaires des zones cibles (Diboli et Zégoua). Ces exercices de simulation permettront de mettre en pratique le concept de Gestion Humanitaire des Frontières (HBM, Humanitarian Border Management en anglais) dans le cadre de projet national de la gestion des frontières au Mali mentionné ci-dessus.

Moussa Dagnoko

Du 17 Juillet 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés