Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Direction Générale de la Police Technique et Scientifique : Sa création se précise !

Le mercredi 19 juillet dernier, le conseil des ministres a adopté des projets de textes relatifs à la création, à l’organisation et aux modalités de fonctionnement de la Direction Générale de la Police Technique et Scientifique.

Dans un communiqué rendu public il y’a quelques jours, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Général Salif Traoré a fait savoir que la recherche a toujours été exercée au Mali par le service de l’identification judiciaire de la Police nationale et le service d’investigations judicaires de la Gendarmerie nationale. Mais pour lui, l’évolution du contexte sécuritaire est marquée par de nouvelles formes de criminalité pour la gestion desquelles, les services sus cités se révèlent inadaptés à cause des lacunes et insuffisances. Il s’agit de l’insuffisance de ressources humaines qualifiées et adaptées dans le domaine de la biologie, de la balistique, de la chimie, de la toxicologie, de la reconnaissance faciale et vocale et de la cybercriminalité. Ajouté à cela, le manque de fichier national automatisé des empreintes digitales pour comparer les empreintes trouvées sur les scènes de crimes avec celles qui sont enregistrées dans le fichier automatisé des empreintes digitales, afin de savoir si la personne suspectée l’est à tort ou non. Et enfin, l’absence d’une base de données dactyloscopiques étoffée relative à la systématisation de l’activité de signalisation des suspects arrêtés dans les commissariats de police et les brigades de gendarmerie, nécessaire pour lutter contre les cas de récidive.

Le ministre Salif Traoré explique plus loin dans le communiqué que la création de la Direction Générale de la Police Technique et Scientifique s’inscrit dans le cadre de la nécessaire adaptation des moyens aux nouvelles formes de criminalité. Selon lui, sa création apportera aux investigations judiciaires, plusieurs innovations en prenant en compte entre autres, la délinquance financière, l’escroquerie, les faux documents, le vol et le viol.

Dans le même communiqué, le ministre ajoutera que la Direction Générale de la Police Technique et Scientifique qui sera représentée aux niveaux central et régional, jouera un rôle important dans la coordination et la planification de toute l’activité de la criminalistique et de sciences médico-légales à travers le territoire national.

Lors d’un point de presse qu’il a animé le mercredi 19 juillet dernier, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile Général Salif Traoré avait donné d’amples informations aux journalistes sur la création de cette nouvelle structure au sein de la Police Nationale. Devant les hommes de medias, il avait indiqué que les structures qui font ce travail se trouvent en ce moment au sein de la Police et de la Gendarmerie nationale. Et que leurs moyens sont très limités pour bien faire ce travail. D’après lui, c’est la raison pour laquelle, ils ont jugé nécessaire de les regrouper au sein d’une même Direction. Dans laquelle direction dit-il, il n’y aura pas que des officiers de Police et de la Gendarmerie, mais aussi des techniciens d’autres domaines comme des chercheurs. Pour ce faire, il a fait savoir que la formation des agents est déjà en cours et les matériels de travail seront bientôt installés pour permettre l’ouverture de ladite Direction dans un bref délai.

Fily Sissoko

Tjikan du 28 Juillet 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés