Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Axe Zegoua-Bamako : Le calvaire des passagers continuent

Malgré la réduction du contrôle des passagers sur l’axe Zégoua-Bamako pour faciliter le trajet aux passagers des Etats membres de l’Uémoa, les agents de contrôle de la zone continuent leurs prélèvements indus.

Le nombre de poste de contrôle des passagers étaient de quatre entre Sikasso et Bougouni. Il a été réduit à deux. Si certains avaient apprécié cette décision au début, de nos jours, personne ne la soutient.

C’est les pays voisins qui subissent toujours sur l’axe Zégoua-Bamako. Même en possédant de leurs pièces respectives, ils sont obligés de payer entre 1000 et 2000 F CFA pour pouvoir passer les différents postes de contrôle.

"Cette réduction de contrôle n’a rien changé, parce qu’ils continuent de nous prendre de l’argent, même si on leur présente notre carte d’identité nationale en cours de validité », révèle un habitué du corridor, Souleymane Soro. 

Sur proposition de la Commission de l’Uémoa, après avis du Comité des experts statutaire en date du 3 décembre 2005, les différents points de contrôle routier inter-Etats au sein de l’Uémoa sont limités aux points de départ de franchissement des frontières entre Etats membres de l’Union et des formalités effectives.

Commerçante de son état, Salimata Kéita assure que le Mali ne pourra réellement respecter ses engagements parce que la corruption est répandue dans le pays.

Zié Mamadou Koné

L’Indicateur du Renouveau du 1er Août 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés