Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Lancement de la semaine mondiale de l’allaitement à Sanankoroba : Le lait maternel, le premier vaccin de l’enfant contre les maladies

La 25eme édition de la semaine mondiale de l’allaitement, une semaine durant laquelle des actions de sensibilisations et de mobilisation seront menées dans le but d’exhiber les multiples vertus de l’allaitement maternel, a été lancée par le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique le professeur Samba Sow à Sanankoroba.

C’était le Mardi 01 Août 2017 dans les enceintes du Village d’Enfants SOS devant les partenaires techniques et financiers, des autorités administratives, politiques et sanitaires de la région de Koulikoro.

Le professeur Samba Sow, ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, a entamé ses propos en développant les énormes vertus du lait maternel. Selon lui, l’allaitement maternel est le meilleur moyen de fournir une alimentation idéale pour la croissance et le développement du nourrisson, c’est la meilleure source nutritionnelle qui soit pour la petite enfance. « Sa promotion pourrait impacter positivement la qualité de vie des populations, il est économique car n’engendrant pas de dépense et renforce surtout l’affection entre la mère et le nouveau-né », soutient-il. Le ministre de la santé a tenu à étaler les chiffres découlant de l’Enquête Démographique et de Santé réalisée entre 2012 et 2013. Selon lui, le pourcentage d’enfants ayant été allaité au sein est de 97,3% et la proportion d’enfants ayant commencé à être allaité au sein dans l’heure qui a suivi leur naissance est de 57,8%. « Cependant, il ressort au Mali que seuls 33% des enfants sont exclusivement allaités au sein », déplore le professeur Samba Sow avant d’ajouter qu’il est important de promouvoir l’allaitement du nourrisson au regard des avantages de l’allaitement maternel qui permet au nouveau né de bénéficier du colostrum (1er lait) riche en vitamines et qui lui permet de résister a certaines infections comme la diarrhée.

Le ministre de la santé à convier les mamans à allaiter les enfants dès leur naissance jusqu’à 6 mois moment idéal pour insérer certains aliments vivifiants dans l’alimentation du bébé afin de leur prémunir contre beaucoup de maladies. « J’exhorte chacun à jouer pleinement son rôle afin que nous puissions parvenir à une vraie promotion de l’allaitement maternel. Le thème de cette année appelle à soutenir l’allaitement maternel, il convient alors de requérir le soutien des employeurs, en leur demandant l’observance des temps de tété et l’aménagement d’espace dédié à cette activité ; l’engagement des agents de santé, la diligence de la communauté pour le développement d’un environnement favorable à la promotion de l’allaitement maternel etc. », conseille-t-il. Lucia Elmi, la représentante de l’UNICEF, a signalé que l’allaitement maternel est l’un des investissements les plus efficaces et les plus rentables qu’un pays puissent faire en faveur de la santé de ses plus jeunes habitants mais aussi en faveur de la santé future de son économie et de sa société. Elle a fait savoir que l’accompagnement de sa structure ne fera pas défaut dans le but d’intensifier le phénomène. Mamadou Zan Traoré le maire de Sanankoroba a invité les femmes de Sanankoroba et toutes les femmes du Mali à adopter l’allaitement maternel dans le but de faire bénéficier leur nourrisson des multiples avantages de la pratique.

Moussa Samba Diallo
Du 3 Août 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés