Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Sécurité nationale : Plus de 2180 éléments disponibles pour traquer les bandits

Après plusieurs mois de formation militaire et de cours magistraux, le ministère de la Sécurité et de la Protection civile à travers la Police nationale, a organisé le mardi 1er août, à l’Ecole nationale de la police (ENP), la sortie de la 24ème promotion des sous-officiers baptisée Adjudant-chef à la retraite Kandia Kouyaté, la 19ème promotion des inspecteurs de police porte désormais le nom de feu Commissaire divisionnaire Amadou Sangaré et de la 14ème promotion des commissaires de police baptisée au nom de feu Général de division Sada Samaké.

Présidée par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général de Brigade Salif Traoré, la cérémonie a réuni également son collègue du ministre de la Décentralisation et de la Fiscalité locale, Alhassane Ag Mohamed Moussa et le ministre de l’Equipement, Mme Traoré Zéinabou Diop.

Le directeur général de la Police, le Contrôleur général de la police nationale, Moussa Ag Infahi a indiqué que la Police nationale a fait un grand effort pour recruter un nombre important d’agents. « Cela démontre la volonté des plus hautes autorités de notre pays de faire de la sécurité une question prioritaire dans le développement du Mali », a-t-il souligné.

Il a salué l’adoption de la Loi de programmation de la sécurité qui va permettre un meilleur maillage du territoire national. Aussi, Il a remercié la Coopération japonaise et tous les partenaires qui soutiennent le Mali dans la lutte contre l’insécurité.
Après les démonstrations des troupes, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile a remis des attestations aux majors des trois promotions du contingent 2016-2017.

A la mémoire de ses camarades décédés au cours de la formation, le porte-parole du contingent, l’élève commissaire Fatoumata Modibo Diallo a promis qu’elle et ses camarades sont prêts à accomplir ses devoirs souverains notamment la protection des personnes et de leurs biens, et le maintien de l’ordre et de la paix. Elle a conclu en remerciant le corps professoral pour la qualité de l’enseignement dispensé durant la formation.

Adama Diabaté,
Stagiaire

L’Indicateur du Renouveau du 4 Août 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés