Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
En un mot : Changer de cap

C’est vrai qu’il n’y aura nulle part au monde la sécurité absolue, mais les derniers attentats presque simultanément contre Ouaga, Tombouctou et Douentza sont un pied de nez au dispositif Barkhane, créé pour traquer le terrorisme.

Par ces attaques, les terroristes voulaient aussi se moquer de la résolution des Nations unies renforçant le mandat de la Minusma. Force conventionnelle contre combattants invisibles, c’est le petit David qui terrasse le grand Goliath.

Que reste-t-il à faire ? Il s’agit tout d’abord d’aider l’Etat du Mali à se réinstaller à Kidal et partout où il avait quitté par la force des choses.

Il s’agit ensuite d’ouvrir le dialogue avec ceux qui réclament l’application de la charia pour des concessions de part et d’autre.

De toute façon, l’absence prolongée de l’Etat dans certaines régions pour la préservation d’intérêts sordides des gens étrangers restera une menace grave pour tout notre pays, mais aussi pour toute la sous-région ouest-africaine. A bon entendeur salut !

DAK

L’Indicateur du Renouveau du 16 Aout 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés