Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Protection sociale : Les journalistes à l’école de l’ICP-Mali

Il s’agit de faire des hommes de média des acteurs engagés davantage au service du développement social au Mali

Dans le cadre de son vaste programme de formation et de sensibilisation sur la notion de protection sociale au Mali, initié depuis bientôt 3 ans, l’Information, la Communication et le Plaidoyer au Service de la protection sociale au Mali (ICP-Mali), en partenariat avec son partenaire fidèle, la Fondation Friedrich Ebert Stiftung du Bureau Mali, a organisé une session formation de trois (3) jours sur les « Enjeux et défis de la politique nationale de protection sociale au Mali à l’endroit d’une quarantaine de journalistes de tous les medias confondus. C’était du jeudi 07 au samedi 09 septembre 2017, à la Direction générale de l’Union Technique de la Mutualité au Mali (UTM). L’ouverture des travaux de ladite formation a été marqué par trois interventions : le mot de bienvenue du Directeur général de l’UTM, M. Issa Sissouma, le discours du représentant de la Fondation Friedrich Ebert Stiftung bureau Mali, Amadou Samaké et celui du Président de l’ICP-Mali, M. Ousmane DAO, marquant l’ouverture officielle des travaux. C’était en présence de la Directrice adjointe nationale de la Protection Sociale et de l’Economie Solidaire, Mme Koné Sissi Odile Dakouo.

Rappelons que la réalité du Mali pose un défi pour des systèmes de la protection sociale. Selon les chiffres officiels plus de 47% des maliens sont pauvres. Compte tenu la baisse de la ligne de pauvreté, c’est juste d’assumer que la pauvreté réelle est encore beaucoup plus élevée que le chiffre indiqué. En plus, la plupart des maliens travaillent dans la précarité de l’économie informelle, sans contrat, sans sécurité sociale, très souvent dans la grande pauvreté. En effet, établir un système de protection sociale au Mali durable et viable est à la fois un véritable challenge et une nécessité urgente pour le Mali. Selon le représentant de la Fondation Friedrich Ebert, la tenue de cet atelier, doit permettre de renforcer le partenariat entre l’Etat et la Société civile, face à la nécessité de l’amélioration de l’accessibilité des populations aux soins en particulier et à la protection sociale en générale.

Dans son discours d’ouverture, le président de l’ICP-Mali, a rappelé que l’adoption par le Gouvernement de la nouvelle Politique nationale de protection sociale et son Plan d’actions 2016-2018, lors de sa session ordinaire du Conseil des ministres du 12 octobre 2016 s’inscrit dans la prise en compte de ces défis. Il s’agit notamment de l’opérationnalisation du Régime d’assurance maladie universelle ; de l’extension des Régimes de pensions aux populations non couvertes ; de l’accès au Revenu minimum pour les enfants et familles très pauvres, à travers des programmes des filets sociaux afin d’assurer l’accès à l’alimentation, à l’éducation, et à tous autres biens et services sociaux de base. Face à ces défis, le rôle des professionnels de la communication, selon lui, est stratégique et incontournable dans une perspective de meilleure compréhension de la protection sociale en général par les populations.

Ainsi, pour leur implication utile, il est nécessaire de renforcer régulièrement leurs capacités, afin de permettre d’acquérir une maîtrise progressive des sujets liés à cette thématique. C’est pourquoi, la présente session de formation est organisée pendant trois jours pour entre autres : rappeler les enjeux et défis de la politique nationale de protection sociale ; partager le plan national d’extension de la protection sociale et outiller les participants afin d’être des acteurs davantage engagés au service du développement social au Mali, a expliqué le président de l’ICP-Mali.

Au cours de cette formation, plusieurs thématiques ont été développées par les experts du secteur. Il s’agit, entre autres, des enjeux et défis de la politique nationale de protection sociale au Mali ; le plan national d’extension de la protection sociale au Mali ; le processus de mise en place de la couverture Maladie universelle au Mali à l’horizon 2018 et la communication au service du développement social.

AMTouré

Le 22 Septembre du 11 Septembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés