Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’ Indicateur du Renouveau
MEFP : Les acteurs de la commande s’initient à la passation des marchés publics

Ils sont 60 agents du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle à prendre part à un atelier de formation sur les nouvelles procédures nationales de passation de marchés publics et de délégations de service public. Le ministre Maouloud Ben Kattra compte sur la formation pour insuffler une nouvelle dynamique à ses services financiers.

Du 11 au 15 septembre, le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle organise un atelier de formation à l’intention des agents financiers de son département. Cette formation porte sur les nouvelles procédures de passation de marchés publiques et de délégations de service public.
La cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre Maouloud Ben Kattra, accompagnée de son cabinet.

La formation porte sur la sensibilisation et le renforcement des capacités des acteurs des marchés publics du département sur les nouvelles dispositions régissant la commande publique. Il permettra de former les uns et les autres sur le cadre législatif et règlementaire des marchés publics et des délégations de service public ainsi que des procédures de passation des marchés publics et délégations de service public. Elle va permettre également de doter les participants de la maîtrise en matière d’élaboration des dossiers types d’appel d’offres et le processus d’évaluation des offres.

Le ministre Ben Kattra a félicité les participants pour avoir accepté de se soumettre à cet exercice passionnant de renforcement des capacités professionnelles et remercié la direction des finances et du matériel pour l’importance accordée à la formation des acteurs chargés de la commande publique du département. La formation est la suite logique de plusieurs sessions de formation, organisées à l’interne par la DFM de mars 2017 à nos jours, rappellera-t-il.

"Il convient de signaler que la saine gestion des marchés publics revêt une importance économique considérable. Elle constitue, à n’en pas douter, un enjeu majeur de la gouvernance", a souligné le chef du département. Selon lui, la passation des marchés publics est la plus sensible, la plus délicate, voire la plus vulnérable à la mauvaise gouvernance.

A l’en croire, la passation de marchés concerne 60 % des ressources du budget de l’Etat et du concours financier des partenaires techniques et financiers qui sont dépensés par ce biais. Et d’ajouter que la formation des acteurs impliqués dans la commande publique attire l’attention des plus hautes autorités du pays, comme action prioritaire visant à promouvoir la bonne gouvernance et l’efficience dans l’exécution des dépenses publiques. Il a invité les participants à l’assiduité et l’attention en vue d’insuffler une nouvelle dynamique dans les processus de passation de marchés au sein de son département.

Au programme de ces cinq jours de formation : présentation du nouveau DAO de fournitures et services et ou de services connexes ; évaluation des dossiers de passation des marchés ; gestion des contrats, etc.

Les DFM, créées par ordonnance n°09-010-PM-RM du 4 mars 2009, ont pour mission d’assurer la mobilisation et l’exécution des ressources financières d’origines diverses et la gestion du patrimoine du département, des services centraux et rattachés et constituent les premiers acteurs en matières de passation de marchés publics.

Ousmane Daou

Du 12 Septembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés