Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
18ème journée Africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle : Une thématique axée sur la création d’emploi des jeunes

L’Hôtel Massaley de Bamako a abrité le 13 septembre 2017, les travaux de la 18ème journée Africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle placé sous le thème « propriété intellectuelle et emploi des jeunes ». Organisée par le Centre Malien de promotion de la propriété industrielle (CEMAPI), l’objectif général de cette journée est d’informer et de sensibiliser les décideurs politiques et les opérateurs économiques sur l’importance de la propriété intellectuelle dans la création d’emploi des jeunes au Mali. La cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre du développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, en présence de la directrice générale du CEMAPI, Mme Konaté Sountou Diawara, du représentant de l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (Apej) et de nombreuses autres personnalités.

 Le 13 septembre est la date anniversaire de la création de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle(OAPI). C’est à cette date, en 1962 à Libreville, que les Chefs d’État Africains et Malgache ont signé l’Accord relatif à la création de l’Organisation Africaine et Malgache de la Propriété Intellectuelle (OAMPI), devenue par la suite Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle(OAPI).

Au cours de sa 35ème session ordinaire tenue à Alger, le 14 juillet 1999, le Conseil des Chefs d’État et de Gouvernement de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) a décidé d’institutionnaliser le 13 septembre de chaque année, date anniversaire de l’OAPI comme « Journée Africaine de la Technologie et de la Propriété Intellectuelle ». A l’instar des autres pays du continent Africain, le Mali a célébré cette journée à Bamako à travers une grande cérémonie présidée par le ministre Ag Ibrahim. Dans ses mots de bienvenue, le ministre du développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim a fait savoir que la Propriété Intellectuelle est incontestablement une source inestimable de création d’emplois, notamment ceux des jeunes.

Avant d’ajouter que le lancement de nouvelles marques de produits ou de services, l’exploitation des inventions et innovations pertinentes, le développement des indications géographiques pour ne citer que ceux-ci, constituent des opportunités avérées de création d’emplois. « Les brevets, modèles d’utilité et certificats d’obtention végétale sont des titres de propriété industrielle qui peuvent être cédés ou concédés aux industriels et autres opérateurs économiques moyennant une contrepartie financière.

Dans ce cadre, le CEMAPI organise chaque année des jeux concours appelés « IP Jeunesse » à l’endroit des jeunes universitaires pour les initier à la propriété intellectuelle, mais aussi pour leur montrer le fort potentiel d’emplois que celle-ci leur offre », a rappelé le ministre. Ainsi, Mohamed Aly Ag Ibrahim a lancé un vibrant appel aux entreprises pourvoyeuses d’emploi et aux jeunes en quête d’emploi d’intégrer la propriété intellectuelle dans leurs démarches pour en faire un outil de création d’emplois. Enfin, il a pris l’engagement de promouvoir le développement de la propriété intellectuelle afin de renforcer le climat des affaires pour contribuer à la création d’emploi au Mali.

Aguibou Sogodogo

05 Octobre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés