Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  A lire !
Major à la retraite Kandia kouyate : « Il faut venir à la police pour servir le pays et non pour se servir ».

Major à la retraite Kandia kouyate lors de la journee nationale de la police : « Il faut venir à la police pour servir le pays et non pour se servir ».

La 2e journée nationale de la police a été célébrée le 4 octobre à Bamako. Invitée à cette occasion pour faire des témoignages à la nouvelle génération, le major de police à la retraite, Kandia Kouyaté, a invité celle-ci à s’engager dans la police pour servir le pays et non pour se servir.

L’homonyme de la dernière promotion de l’école de police du Mali, major à la retraite Kandia Kouyaté, est l’une des 4 premières policières de la République du Mali en mars 1965. A ce titre, elle a été invitée par la direction générale de la police à faire un témoignage sur ce corps lors de la 2 e journée nationale de la police. Elle se dit comblée d’avoir fait partie de ce corps qui lui a tout donné. Elle se dit redevable à la police qui a été le premier corps a accepté les femmes en son sein. « Je dois tout à la police », a-t-il reconnu.

A cette occasion, elle a invité la nouvelle génération de la police à plus d’engagement et de patriotisme. « Il faut venir à la police pour servir son pays et non pour se servir. En venant pour se servir tu vas échouer dans ta mission, mais si tu es venue pour servir ton pays tu ne peux que réussir », a-t-elle conseillé.

Présent à cette journée dans le même cadre, l’inspecteur général de police à la retraite Anatole Sangaré a aussi appelé la nouvelle génération de police à aimer ce corps qui fait sa fierté. « Il faut venir à la police par vocation, ensuite accepter la discipline de la police. Avoir un esprit de sacrifice à tous égards. La police a le devoir de se mettre à l’équilibre entre justice et justiciable dans l’intérêt supérieur des populations », a-t-il sollicité.

Il n’a pas manqué cette opportunité pour appeler à l’unité syndicale au niveau de la police. « Il est grand temps que la police n’ait qu’un seul syndicat qui réponde aux intérêts de la police nationale », a-t-il souhaité.

Cette occasion a été mise à profit pour remettre au DG de la police par Eucap Sahel-Mali le nouveau code de déontologie de la police. Aussi, cette journée a été un moment de solidarité et de reconnaissance de mérite par des remises des kits scolaires aux orphelins de policiers et de diplôme d’honneur à des policiers.

Youssouf Coulibaly

L’Indicateur du Renouveau du 06 Octobre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés