Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Rôle de la femme contre le terrorisme au sahel : 27 experts outillés par le CSS

Du 2 au 6 octobre derniers, 27 experts des pays du G5-Sahel étaient invités à mener des réflexions globales sur le rôle de la femme dans la lutte contre le terrorisme, la radicalisation et l’extrémisme violent.

La rencontre de cinq jours a réuni des magistrats, des avocats, des forces de sécurité et des responsables d’associations des cinq pays du G5-Sahel. Il s’agissait, pour eux, d’échanger sur la participation et l’accès des femmes à la sécurité et à la justice dans l’espace.

"On s’est rendu compte que les femmes ont un très grand rôle pour tout ce qui concerne le volet justice et sécurité du G5. Il était bon d’organiser une formation à leur intention afin qu’elles comprennent l’importance du rôle qu’elles peuvent jouer dans ce domaine", a souligné Moro Diakité, coordonnateur du Collège sahélien de sécurité.
L’expert du Collège de sécurité, Thiery Viry, est revenu sur les principales recommandations formulées par les participants. A l’en croire, ceux-ci souhaitent que soit appliqué ou instauré le quota prévu par les experts nationaux pour l’accès des femmes aux postes électifs et nominatifs.

Aussi que soit appliquées les conventions sous-régionales et internationales ratifiées par les États membres du G5 relatives à l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’encontre de la femme. Que des dispositions réglementaires et législatives soient prises dans les pays du G5 pour garantir l’accès des femmes au secteur de la sécurité et de la justice.

Au nom du bureau du G5-sahel, Chérif Hamidou Bah a salué l’initiative du Collège sahélien de sécurité avant de rassurer les participants de l’intérêt que les chefs d’Etat du G5 peuvent accorder aux recommandations de ce séminaire.
Les participants ont assuré être désormais outillés pour jouer le rôle qui est le leur pour le retour de la paix et de la sécurité dans l’espace Sahel.

La cérémonie de clôture du séminaire a été sanctionnée par la remise d’attestations aux 27 participants venus du Tchad, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal et du Mali.

Oumar B. Sidibé

L’Indicateur du Renouveau du 09 Octobre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés