Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Premier forum de l’association Jeunesse CEDEAO à Bamako : Intégration et sécurité sous-régionale au menu des débats

Le Carrefour des Jeunes de Bamako a abrité le 14, 15 et 16 Octobre 2017, les travaux du premier forum de la jeunesse de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), sous la présidence de l’Ivoirien Camara Tanho, président régional de la jeunesse CEDEAO. Il avait à ses côtés le président local de la jeunesse CEDEAO du Mali, Matousala Poudiougou. Il est placé sur le thème : « intégration, sécurité sous régionale ».

Camara Tanho a rappelé que le but principal de l’association jeunesse Cedeao est de promouvoir la coopération et l’intégration avec pour objectif de créer une union économique et monétaire Ouest Africaine et au maintien de la paix. « C’est dans la même logique que l’association jeunesse Cedeao a été créée le 5 Août 2014 par les jeunes Diapora de la Cedeao à Libreville (Gabon) et agréée par un récépissé international le 7 mai 2016 à Ougaougou (Burkina Faso) sous le numéro 2016 afin de renforcer cette volonté d’union.

Il faudra considérer cette association comme une cellule de réflexion et de proposition. Une jeunesse qui va non seulement encourager la Cedeao à appliquer les lois qui sont déjà voter mais aussi au-delà de ce qui a été fait », martèle le président régional de l’association jeunesse Cedeao, Camara Tanho. Cette association qui regroupe les jeunes des États membres de la Cedeao, explique le président régional, va créer un espace entre les gouvernants et les gouvernés. « Nous sommes aujourd’hui la voix de cette masse de cette population qui a besoin de répit. Les relations qui se créent entre ceux qui commandent et ceux qui son commandés doivent se faire dans un esprit de paix, de concorde et dialogue. Malheureusement ces relations sont biaisées par manque de communication. C’est pourquoi je lance un appel à la jeunesse à la discipline au travail et le dialogue. La discipline qui nous fera grandir dans les règles établies par nos républiques, le travail qui va nous libérer de la dépendance, il nous apportera le réconfort moral et matériel. Le dialogue qui est le creuset, qui est le socle de notre progrès, il nous rappelle que notre diversité est une force, que notre différence est notre première richesse », a déclaré Camara Tanho.

Lors de rencontre, plusieurs sous thèmes ont été traités : « Intégration régional : rôle et place de la jeunesse Cedeao » ; « sécurité régional : rôle et place de la jeunesse Cedeao » ; intégration et sécurité régional : rôle et place de la jeunesse Cedeao » ; « instabilité politique : cas pratique pays du Sahel (analyse, propositions de solutions et motions de la jeunesse ». Des communications aussi ont été faites sur le climat d’instabilité politique et sécuritaire dans l’espace Cedeao ; présentation de stratégie de jeunesse Cedeao 2018-2020 ; relecture de textes de la jeunesse Cedeao. Pour le président local de l’association jeunesse Cedeao du Mali, cette rencontre d’entente, de convivialité, d’échanges entre les jeunes des 16 Etats membres de la Cedeao, est plus que utile au moment ou la sous régional est confronté à multiples défis comme la radicalisation le terrorisme. « Nous devons faire de la jeunesse une Cedeao du peuple et non des Etats », souligne Matousala Poudiougou. Le choix du pays hôte du forum de 2018 de l’association jeunesse Cedeao a été faite par les participants. Il s’agit de la Guinée Conakry. De sa création à aujourd’hui selon les organisateurs du forum, l’association jeunesse Cedeao regroupe à ce jour plus de 30.000 membres et est opérationnel dans tous les Etats membres. Les autorités maliennes, ont été vivement remerciées par le président régional jeunesse Cedeao pour contribution financière et implication pour la réussite de l’évènement.

Hadama B. Fofana

Du 16 Octobre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés