Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Éducation au Mali : Sightsavers envoie des enfants déficients visuels à l’école

L’Organisation internationale Sightsavers et ses partenaires dont l’USAID Mali et l’Union malienne des aveugles du Mali (UMAV) ont procédé hier, lundi 16 octobre 2017 au lancement du projet intitulé « Education inclusive pour les enfants ayant une déficience visuelle dans le primaire au Mali ».

D’une valeur de plus de trois cent mille dollars américains (170.000.000 de FCFA), ce projet d’une durée de deux ans permettra à 252 enfants malvoyants et non-voyants de bénéficier d’une éducation de qualité, avec un accent particulier sur l’acquisition des compétences de base en lecture. La cérémonie d’ouverture dudit projet lancé au siège de l’UMAV sis au quartier Faladiè de Bamako était présidée par le représentant du ministre de l’Education nationale, Dr Moumine Traoré, en présence du chargé d’affaires de l’Ambassade des USA au Mali, Gregory Garland, de Laurène Leclercq et de Elie Kamaté de l’Organisation caritative Sightsavers, du président de l’UMAV, Moumini Diarra et d’autres personnalités.

Dans ses mots de bienvenue, le président de l’UMAV, Moumini Diarra, a fait savoir que l’éducation occupe une place importante dans les objectifs de sa structure. Avant d’ajouter que le développement ne peut pas se faire en laissant de coté les enfants non scolarisés. A l’en croire, ce projet permettra de scolariser beaucoup d’enfants déficients visuels. Lors de sa présentation du projet, la conseillère technique Education Afrique de l’Ouest de Sightsavers, Laurène Leclercq, a fait savoir que l’un des objectifs du projet est d’augmenter le nombre d’enfants Handicapés visuels dans les écoles (ordinaires, intégratrices et spéciales).

Pour sa part, le chargé d’affaires de l’Ambassade des USA au Mali, Gregory Garland, a précisé que ce projet s’inscrit dans le cadre de l’accès des enfants handicapés à une éducation de qualité afin d’atteindre les Objectifs de Développement Durable et ceux de l’Education pour tous. Selon lui, les enfants handicapés sont souvent privés d’école, et ceux qui y vont ne reçoivent pas toujours l’attention nécessaire par manque de compétences des enseignants sur les pratiques d’éducation inclusive.

Il est donc très important, dit-il, que le Programme décennal de développement de l’éducation (PRODEC 2), en phase d’élaboration, accorde une attention particulière à l’accès des enfants handicapés à l’éducation afin que chacun d’entre eux puisse avoir un meilleur avenir. « Aujourd’hui, en partenariat avec Sightsavers, l’USAID soutient un nouveau projet ciblant les enfants déficients visuels aussi bien à Bamako que dans les régions de Koulikoro, Ségou et Gao. Ce projet, qui contribue aux efforts du ministère de l’Education nationale pour la promotion de l’éducation inclusive, fait suite à plusieurs initiatives du gouvernement américain et d’autres partenaires visant à assister le gouvernement du Mali dans la mise en œuvre de ses objectifs prioritaires pour une éducation de qualité pour tous », a souligné Grégory Garland.

D’une valeur de plus de trois cent mille dollars américains (170.000.000 de FCFA), il a signalé que ce projet d’une durée de deux ans permettra à 252 enfants malvoyants et non-voyants de bénéficier d’une éducation de qualité, avec un accent particulier sur l’acquisition des compétences de base en lecture.

« Je félicite Sightsavers et l’Union malienne des aveugles pour cette noble mission au profit des enfants non-voyants et malvoyants. J’espère que ce projet contribuera à renforcer les fondements de l’éducation inclusive au Mali », a conclu le diplomate Américain. Quant au représentant du ministre de l’Education nationale, Dr Moumine Traoré, secrétaire général dudit département, il a fait savoir que depuis 1973, le Mali s’est attaché à l’éducation des enfants non-voyants. « Chaque enfant a droit à une éducation », a-t-il dit. Il a salué l’initiative de ce projet tout en souhaitant que ledit projet s’étend sur l’ensemble du pays. Au cours de cette cérémonie de lancement, il y a eu la prestation de l’orchestre de l’UMAV, et la visite des salles de classe de l’UMAV par les responsables du projet.

Aguibou Sogodogo

Du 17 Octobre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés