Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Polémique autour des 11 fama tués par barkhane : Les députés de l’ADP-Mali et Sadi exigent une enquête

Sur la tuerie de 11 militaires maliens à Abeibara par Barkhane, le groupe parlementaire ADP-Maliba/Sadi enfonce le gouvernement et exige une enquête. 
La mort de 11 militaires otages des groupes terroristes dans une frappe de Barkhane alimente la polémique dans la classe politique. Depuis l’annonce de la mort de ces militaires, c’est le silence radio dans le milieu politique. Que çà soit de la majorité ou l’opposition, c’est un grand mystère qui entoure cette affaire macabre. Et même le gouvernement n’a traité la question que de façon laconique et le président de la République n’a pas voulu non plus se prêter aux questions des journalistes.

Depuis le 10 novembre dernier, la donne a changé et un nouveau son de cloche se fait entendre. Les députés du groupe parlementaire ADP-Maliba-Sadi (opposition) ont décidé de porter l’affaire au sein de l’opinion. Les deux partis politiques dans un communiqué signé par le président d’ADP-Maliba également député, Amadou Thiam n’ont pas porté des gants pour fustiger cette tuerie. « C’est avec consternation que le groupe parlementaire ADP-Maliba /Sadi a appris de sources concordantes une bavure qui aurait été perpétrée par la force Barkhane sur des soldats maliens dans la nuit du 23 au 24 octobre 2017 », explique le communiqué.

Exigence d’une enquête  

Pour le groupe parlementaire ADP-Maliba/Sadi, ‘’après avoir pris connaissance de la déclaration du gouvernement du Mali sur ce raid auquel les forces de défense et de sécurité du Mali n’auraient pas été associées, condamne cette action unilatérale de la force Barkhane’’.

Dans la foulée, les députés de l’ADP-Mali et de Sadi ‘’appellent Barkhane à demeurer une force d’appui à l’armée nationale du Mali dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière’’. 

Par la même occasion, le groupe parlementaire ADP-Maliba/Sadi exige du gouvernement du Mali ‘’l’ouverture d’une enquête afin que des sanctions soient prises contre les auteurs de cette tuerie’’.

Les députés des partis ADP-Maliba et Sadi pressent les autorités maliennes ‘’ à prendre des mesures concrètes immédiates pour le renforcement des capacités opérationnelles de notre armée’’. 

Quelle lecture faite de cette bavure les autres partis politiques ? Pour le moment, rien et la polémique enfle au sein de l’opinion qui ne comprend plus les interventions de Barkhane sur le terroir national.

Pour dénoncer la présence française et son traitement de sécurité dans notre pays, une marche d’une partie de la société civile est en gestation mais la mobilisation, tout de même a faibli de nos jours.

Alpha Mahamane Cissé 

L’Indicateur du Renouveau du 15 Novembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés