Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Après le refus de la liberté provisoire : Les femmes des bérets verts menacent de « marcher nues »

Après le refus de la liberté provisoire pour Sanogo et co-accusés : Les femmes des bérets verts menacent de « marcher nues »

La Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Bamako a rejeté mardi la demande de liberté provisoire pour le général Amadou Haya Sanogo et ses co-détenus. Accusés dans la disparition de 21 bérets rouges en 2013, l’ancien putschiste et 17 de ses coaccusés sont écroués en prison depuis quatre ans.

Le Collectif des femmes des détenus juge la décision de la Chambre d’accusation décevante. Selon elles, la grève de la faim étant suspendue, « d’autres actions seront entreprises au cas où le ministre de la Justice ne donne pas satisfaction à leurs doléances, précisément la libération de leurs époux ». Les épouses attendent l’issue d’un entretien entre le ministre de la Justice et le Premier ministre. « Si on n’a pas satisfaction on va marcher nues et après on va s’installer au camp 1 avec nos époux », a prévenu sur les antennes de Studio Tamani, Mme Konaré Lafia Diarra, épouse du capitaine Amadou Konaré.

L’Indicateur du Renouveau du 16 Novembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés