Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Amélioration de l’offre de Formation : Le projet AFECK renforce les capacités des acteurs

L’équipe du projet Adéquation Formation-Emploi dans le Cercle de Kéniéba (AFECK) organise du 15 au 16 novembre 2017 à l’hôtel un atelier de capitalisation en formation professionnelle.

C’était sous la présidence du ministère de l’emploi et de la formation professionnelle, en présence de l’équipe du Projet AFECK ainsi que les participants.

Cet atelier de capitalisation s’inscrit dans le plan d’action du projet AFECK et est un moyen pour appuyer l’offre de formation, renforcer les capacités de la main d’œuvre et démarrer le réseautage et le partenariat. Après avoir remercié les participants pour leur présence, au nom de la directrice du projet AFECK qui est en déplacement, le Directeur de projets Cowater-CRC Sogema Canada, Dr. Moussadak Ettayebi a fait que le projet AFECK a commencé à donner de la formation dans le cercle de Kéniéba, présentement, et que ça se fait sur le site de la mine B2Gold. Aussi, il dira que plus de 300 apprenants ont été formés. Plus loin, il a déclaré que d’ici quelques mois, un autre point de formation sera démarré à Kéniéba.

Aussi, il a souligné que parallèlement, le projet AFECK appui des démarches pour doter Kéniéba d’un Centre de formation professionnelle en bonne et due forme. « Nous allons réfléchir entre gens des CFP, mais également, avec nos partenaires, tels que les organismes de tutelles et les autres organismes qui œuvrent à faciliter l’intégration au marché du travail ou à l’entreprenariat », a-t-il indiqué. Enfin, il a souhaité que cette rencontre soit un début à une série de rencontres périodiques afin de permettre l’amélioration continue de la formation et de l’employabilité. Et de créer également une communauté d’apprentissage entre les gens de la formation professionnelle, de l’employabilité et de l’entreprenariat. Le Secrétaire général par intérim du ministère de l’emploi et de la formation professionnelle, Boucary Togo, s’est réjoui de la tenue de cet atelier dans le cadre du projet. Selon lui, ce projet vise l’amélioration de l’offre de formation professionnelle et une meilleure coordination de l’offre de formation avec la demande des entreprises locales. Ainsi, il a expliqué que cet atelier est un cadre d’échanges pour mesurer le chemin parcouru et les ajustements nécessaires à faire pour la suite. Par ailleurs, il dira que l’atelier est en parfaite cohérence avec la politique du département en matière d’emploi édictée par le Président de la République.

Ousmane Baba Dramé

Du 16 Novembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés