Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Conservation de la pomme de terre : IBK pose la première pierre d’une chambre froide à Sikasso

Le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéita a effectué du 22 au 24 novembre 2017 une visite dans la région de Sikasso. Cette visite présidentielle dans la troisième région a été marquée par plusieurs activités dont la pose de la première pierre de la chambre froide pour la filière pomme de terre du Mali.

Le vendredi 24 novembre, le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéita a procédé à la pose de la première de la nouvelle chambre froide à Sikasso. Cette nouvelle chambre froide, fruit de la bonne coopération entre le Japon et le Mali, est destinée au Groupement Interprofessionnel de Pomme de Terre (GITP).Elle sera bâtie dans l’ancienne zone aéroportuaire de Sikasso sur une superficie de 2 hectares pour un coût total de 1 milliard 580 millions dont 1 milliard financé par le Japon et 580 millions par le gouvernement du Mali.

Le délai d’exécution s’étend sur 6 mois. Elle aura une capacité de stockage de 3000 tonnes. Le Mali produit 204000 tonnes de pomme de terre par an. Cette production nationale concerne plus de 50000 exploitations familiales.

Avec 111000 tonnes par an soit plu de 50% de la production nationale, Sikasso est la première zone de production de pomme de terre du Mali en terme de quantité. Cette chambre froide sera une belle opportunité non seulement pour les producteurs mais aussi les commerçants de pomme de terre de la localité qui rencontraient d’énormes difficultés pour stocker leurs productions. Abdoul Karim Sanogo, président du bureau national du Groupement Interprofessionnel de Pomme de Terre (GITP) s’est réjoui de la construction de ce joyau à Sikasso. « Cette chambre froide nous sera très bénéfique car beaucoup de beaucoup de paysans étaient obligés de vendre leurs productions à un prix très bas au moment de la récolte, faute de moyens de stockage adaptés, avec la nouvelle chambre froide ce problème prendra fin » a déclaré M. Sanogo.

La pomme de terre étant un produit périssable, ce projet à travers le stockage d’une partie de la production dans les meilleures conditions offertes par la chambre froide permettra d’étendre la période de vente sur toute ou une bonne partie de l’année.
La construction de cette chambre froide contribuera à diminuer les importations de pomme de terre de la Hollande et du Maroc dans notre pays et permettra également la création d’emploi. « Nous sommes très heureux de pouvoir créer 200 emplois directs et indirects à travers cette réalisation » a lancé Abdoul Karim Sanogo.

A. Diamouténé

Le Débat du 27 Novembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés