Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Terrorisme : Les secrétaires généraux des mairies menacent d’abandonner leurs postes

Plusieurs secrétaires généraux des mairies avoisinantes ont fait le déplacement jusqu’à Djougani ce dimanche pour présenter leurs condoléances à la famille de leur collègue de la mairie de Djougani assassiné en début de semaine dernière.
L’un d’entre eux explique que si aucun gage de sécurité n’est fourni par le gouvernement, il demandera à ses employés de rentrer chez eux dans leur famille. C’est là tout l’objectif des terroristes dans cette partie du pays, qui cherchent à chasser les agents de l’Etat.

Réagissant au report des élections des conseillers de cercles, de régions et du district de Bamako, le Parena a dressé la semaine dernière un bilan inquiétant de la situation sécuritaire dans le pays. Pour le parti de Tiébilé Dramé, près de 700 personnes ont été tuées depuis le début de l’année.

Le Parena dresse un bilan inquiétant de la situation sécuritaire dans le pays. Pour le parti de Tiébilé Dramé, près de 700 personnes ont été tuées depuis le début de l’année. Dans un communiqué réagissant au report des élections locales et régionales prévues pour le 17 décembre 2017, le parti du Bélier blanc souligne que « ce nouveau report ne le surprend guère le Parena » puisqu’il « n’a cessé d’alerter les autorités de notre pays sur la dégradation continue de la situation sécuritaire du pays et le cortège de morts civils et militaires (près de 700 depuis le début de l’année) et de blessés (plus de 500). Plus de 80 préfets et sous-préfets ne sont pas à leurs postes ».

TS

L’Indicateur du Renouveau du 04 Novembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2017 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés