Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Bon a savoir
KAYES : Près de 1,5 million de Mild à distribuer

La région de Kayes avec un taux très bas de paludisme après la capitale, soit 27,4 % sur un taux record national de 35,7 %, accueille depuis le samedi 9 décembre 2017 une campagne de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action (Mild), 2e du genre dans cette même région après celle de 2014.

Le lancement de cette campagne s’est déroulé dans le cercle de Bafoulabé au monument Mali-Sadio. Il était présidé par le conseiller technique Adama B. Diakité, représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, en présence du gouverneur de la région de Kayes et des partenaires l’USAID et l’OMVS.
Durant 5 jours, c’est 1 450 964 Mild seront distribuées à plus de 2,9 millions de personnes résidentes dénombrées. Le Fonds mondial à lui seul fourni 661 054 et l’OMVS à travers son projet Gestion intégrée des ressources en eau et de développement des usages à buts multiples dans le bassin du fleuve Sénégal (PGIRE II) a fait don de 789 900 Mild. Le coût de cette donation est estimé à près de 4 milliards de F CFA. A cela, il faut ajouter un coût opérationnel de plus de 358 millions de F CFA financés également par le Fonds mondial et l’OMVS/PGIRE II. Ainsi, le coût global au titre de cette campagne s’élève à plus de 4,3 milliards de F CFA. Elle mobilisera près de 7000 agents.
Le représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique a au nom du président de la République et du gouvernement remercié l’organisation de la présente cérémonie à Bafoulabé et l’ensemble des partenaires techniques qui ont contribué à l’aboutissement de cette campagne en l’occurrence le Fonds mondial, l’USAID et l’OMVS.
Dans le monde, dira-t-il, le paludisme est responsable de plus d’un million de décès par an parmi lesquels plus de 90 % surviennent en Afrique au sud du Sahara. Et d’ajouter que l’Enquête sur les indicateurs du paludisme au Mali (EIPM) réalisée en 2015, la prévalence du paludisme est de 35,7 % au niveau national, elle est variable suivant les régions et la région de Kayes a le plus faible taux après Bamako soit 27,4 %.
Il a lancé un appel pressant à la population de la région de Kayes à prendre part massivement à cette campagne, à utiliser correctement les moustiquaires reçues.
Le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), sous la houlette de Dr. Diakaridia Koné et le PSI/Mali ont reçu les félicitations du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique pour leur implication à réussir cette campagne après celle de Mopti.

Ousmane Daou

L’Indicateur du Renouveau du 11 Décembre 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés