Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Républicain
Rentrée littéraire 2018 : Des grosses pointures de la littérature mondiale attendue au Mali

Pour les 10 ans de la rentrée littéraire du Mali qui se déroulera du 17 au 24 Février 2018 à Bamako et dans certaines villes du pays comme Djenné et Tombouctou, les organisateurs qui étaient devant la presse à la maison de la presse le Mardi 16 Janvier 2018 ont annoncé qu’ils ont concocté un alléchant programme pour cette rentrée 2018 et que des grosses pointures de la littérature africaine et mondiale fouleront le sol malien et tenteront de passer la plume à la jeune génération afin qu’elle la trempe dans les plaies de la société.

Devenue depuis quelques années le rendez-vous incontournable des livres au Mali, pour ses dix bougies, les organisateurs de la rentrée littéraire du Mali comptent mettre les petits plats dans les grands. « Au début, beaucoup ne croyaient pas en ce projet mais au fil des années et avec la pugnacité des hommes et femmes dévoués pour la cause du livre on s’est frayé du chemin. Lors de la première édition en 2008, il n’y a eu que 5 livres mais l’année dernière on a fait la rentrée avec 36 livres. Elle devenue aujourd’hui l’événement littéraire de l’année ». C’est par ces mots teintés d’espoir mais aussi retraçant le long chemin épineux parcouru qu’Ibrahim Aya de l’organisation a entamé ses propos. Selon lui, cette rentrée littéraire est une aubaine pour les amoureux du livre au Mali de jeter un regard rétrospectif sur la société afin de corriger certains maux et d’étaler sur la place publique ceux que beaucoup murmurent entre les dents en plongeant les lecteurs dans le feu de l’action via leurs plumes. Il a présenté le programme de la rentrée littéraire 2018 avec la pléiade des grosses pointures qui fouleront le sol malien comme Tierno Monènempo Diallo de la Guinée lauréat du prix Renaudot en 2008 et plusieurs autres sans oublier le célèbre reggae man Ivoirien Alpha Blondy qui a aussi un grand penchant vers les livres. Ibrahim Aya a fait savoir qu’il y aura des cafés littéraires, des conférences, des ateliers, des expositions, des spectacles, des hommages etc. durant l’événement à Bamako mais aussi dans les deux autres villes retenues que sont Djenné et Tombouctou. Ismaël Samba Traoré a dans ses propos mentionné les moult contraintes auxquelles les auteurs maliens sont confrontées tout en notant que certains parviennent à les surmontées et à émerger. Il a affirmé que la rentrée littéraire 2018 permettra de faire l’état des lieux du secteur tout en tentant d’apporter des solutions aux problèmes. Les représentants de la longue chaine des partenaires comme l’Union Européenne, la coopération Suisse, l’Institut Français et Malitel ont tous assurés que leur soutien ne fera pas défaut pour la bonne marche de l’événement.

Signalons que plus de l’alléchant programme qu’il y aura aussi des expositions photos durant la rentrée littéraire 2018.

Moussa Samba Diallo

Du 18 Janvier 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés