Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Bon a savoir
42ème session budgétaire du CNOS : Le budget 2018 s’équilibre en recettes et en dépenses à 1.587.192.000 FCFA

La 42ème session budgétaire du Centre National d’Odontostomatologie (CNOS) s’est tenue le mercredi 21 février dernier. Présidée par Mme Salimata Coulibaly, présidente du conseil d’administration, ladite session a eu lieu dans la salle de conférence de la structure en présence du Directeur Général, Pr Souleymane Togora.

D’entrée de jeu, le Directeur Général du CNOS, Pr Souleymane Togora a rappelé que depuis 2012, le Mali est éprouvé tant sur le plan politique, économique, social que sécuritaire. Selon lui, le budget du CHU-CNOS s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 1.587.192.000 FCFA. Sur cette somme dit-il, la part de l’État est de 1.300.192.000 FCFA et celle du budget autonome est 311.000.000 FCFA. Ce budget dit-il, note une baisse de 3 % par rapport à celui de 2017.

« Nous avons 80,51 % de subvention de l’état, 19,30 % de ressources propres et 0,19 % d’apport de la DNDS », a-t-il fait savoir. Avant d’ajouter que le budget de 2015 avec la création du code économique adéquat, avait la particularité d’offrir pour la première fois au CHU-CNOS, la possibilité de financer les protocoles d’études et de recherches dont certains sont déjà élaborés et en cours d’exécution.

« Nous demeurons convaincus que l’amélioration de l’encaissement, la généralisation des mécanismes de couverture sociale des dépenses de santé, avec le système du tiers payant (AMO, et très prochainement l’Assurance Maladie Universelle, les mutuelles, les assurances….etc.) pourront augmenter plus significativement, la part de budget propre », a-t-il indiqué. Et de solliciter l’accompagnement de tous dans l’accomplissement de leurs différentes missions en général et celle de la formation des professionnels en particulier.

D’après le DG du CNOS, la coopération avec les institutions similaires en Afrique et dans le monde les aidera à améliorer les services rendus tant sur le plan hospitalier qu’universitaire. Cette coopération souligne-t-il, est en train de se mettre en place avec la Faculté de Médecine Dentaire Autonome de l’Université Hassan II de Casablanca au Maroc.

A en croire le DG du CNOS, leur mission nécessite une vigilance constante face aux évolutions médicales, scientifiques, mais aussi sociétales.
A sa suite, la présidente du conseil d’administration Mme Salimata Coulibaly a abondé dans le même sens avant de procéder à l’ouverture officielle de cette session budgétaire.

Fily Sissoko

Tjikan du 23 Février 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés