Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Un peu d’histoire, d’art et de culture
Défilé de mode à la 1ère Édition I Gaïma Model’s Show : Les deux lauréats Lazeni Doumbia et Fanta Sangaré primés

Pour magnifier et honorer le métier de mannequinat, l’agence I Gaïma en partenariat avec le ministère de la Culture a organisé, le vendredi 23 février 2018, la première édition de Igaïma Model’s Show au Mémorial Modibo Kéïta sous la présidence de la première dame, Keïta Aminata Maïga. A l’occasion, un défilé de mode a été organisé entre les jeunes mannequins (hommes et femmes) au bout duquel Lazeni Doumbia et Fanta Sangaré ont été distingués lauréats avec un chèque d’un million de F CFA de récompense pour chacun. L’événement a enregistré la présence du ministre de la Culture, Ramatoulaye Diallo, de la promotrice de l’agence I Gaïma, Fadi Maïga, de la marraine, Coulibaly Madina Tall et la Princesse Esther Kamatari, invitée d’honneur.

Après un défilé de mode entre une vingtaine de jeunes mannequins à travers quatre passages sur scène sous différentes tenues de mode culturelle, les membres du jury ont retenu le candidat n° 19 Lazeni Doumbia et la candidate n° 20 Fanta Sangaré suivant les critères de la prestance, le bicolore et la tenue du corps. Cependant, il faut noter que les deux lauréats ont obtenu chacun un chèque d’un million de F CFA. Le chèque de Lazeni Doumbia a été offert par le ministère de la Culture et celui de Fanta Sangaré offert par l’ONU Femme. Pour sa part, l’agence organisatrice de la soirée, I Gaïma Model’s a offert 100 0000 F CFA à chaque mannequin. Selon l’initiatrice de la soirée, Fadi Maïga, il n’y a pas beaucoup d’événements autour de la mode au Mali. Pour elle, cette édition première du genre a été initiée dans le but de répondre aux besoins des mannequins. « Quand nous sommes dans un corps il faut savoir servir ce corps. » a-t-elle expliqué. Et d’ajouter que cette activité se manifeste naturellement avec des évènements de promotion autour des mannequins. A l’en croire, il y a eu des évènements antérieurs autour de la mode et des évènements autour des créateurs mais il n’y a jamais eu d’évènements avec cette ampleur autour des mannequins dans notre pays. « Il n’y a pas de créateurs sans les mannequins parce que ce sont eux qui valorisent les créations. Mais, malheureusement, ils ne sont pas toujours mis au-devant de la scène et ils ne sont pas honorés pour ce qu’ils font. Le métier de mannequin est un métier comme les autres métiers. Il s’agit de faire un choix éclairé et la façon de marcher et de se comporter du mannequin permettent de se hisser au niveau international. », a-t-elle dit. Par ailleurs, elle a relevé que le présent événement est organisé avec l’appui des sponsors et des partenaires financiers comme le ministère de la Culture, l’agence de voyage Air France, l’Hôtel de l’Amitié, l’entreprise FLEX’ART et bien d’autres partenaires. « La culture réussie là où la politique, cependant, la culture a besoin de la politique pour ratisser large le monde. », a-t-elle conclu.

Moussa Dagnoko

Le Républicain du 28 Février 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés